Type
Article
Titre
Crise et nationalisme en Inde
Dans
Esprit
Éditeur
FR
Numéro
2019/12
Pages
14 - 18 p.
ISSN
00140759
DOI
10.3917/espri.1912.0014
Mots clés
Inde, nationalisme, crise économique, vie politique
Résumé
FR
Au printemps dernier, le Premier ministre indien sortant, Narendra Modi, avait en partie dû sa réélection à la fièvre nationaliste dont le pays avait été le théâtre à la suite de l’attentat islamiste de Pulwama (Jammu-et-Cachemire) de février et aux frappes aériennes visant le Pakistan (où l’attentat en question aurait été fomenté) qui s’en étaient suivies. Six mois plus tard, la crise économique – qui, sans cet épisode d’hyper-nationalisme, aurait privé Modi de bien des suffrages – s’est brusquement aggravée, remettant le nationalisme hindou au goût du jour, suivant une dialectique désormais bien rodée.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT