Type
Doctoral (Phd) thesis
Title
Franco-British defence cooperation under the Lancaster House Treaties (2010) : Institutionalisation meets the challenges of bilateral cooperation
Translated title
La coopération franco-britannique de défense dans le cadre des Traités de Lancaster House (2010)
Author(s)
PANNIER Alice - Centre de recherches internationales (Author)
RAMEL Frédéric - Centre de recherches internationales (Thesis advisor)
PHILPOTT William - King‘s College London [London] (Author)
Institution of defense
Paris : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
488 p.
Notes
Programme doctoral en Science poltique, Mention Relations internationales
Keywords
Cooperation, Bilateralism, Franco-British, Defence, Coopération, Bilatéralisme, Franco-britannique, Défense
Abstract
EN | FR
Cette thèse vise à améliorer notre compréhension des mécanismes de la coopération bilatérale, par le biais d’une analyse de la mise en œuvre du Traité de Coopération en matière de défense et de sécurité franco-britannique, signé en 2010. La thèse examine trois cas de coopération bilatérale : l’intervention militaire en Libye en 2011, le développement de la force expéditionnaire conjointe interarmées (CJEF) et la coopération en matière d'armement dans le secteur des missiles. La thèse comble ainsi une lacune empirique sur les relations de défense franco-britanniques contemporaines, un sujet d’importance majeure sur les plans académique et politique et sur lequel il n’existe aucune monographie récente. L’étude des interactions entre les différents acteurs collectifs impliqués offre un récit détaillé du fonctionnement et des processus de cette coopération récemment institutionnalisée, dans tous les secteurs de la défense conventionnelle. En l’absence d’une théorie existante satisfaisante, les mécanismes spécifiques à la coopération bilatérale sont étudiés par le biais d’un modèle original. Celui-ci est construit autour de quatre concepts qui représentent les défis de la coopération bilatérale : l’incohérence (incompatibilité des intérêts), l’astructuration (manque de structure, formelle et informelle), le symétrisme (quête de similitude et d’égalité) et l’enchevêtrement (entrelacement avec d'autres relations bilatérales, multilatérales et transnationales). Par une analyse détaillée des études de cas, la thèse montre que ces défis sont en fait inhérents au processus de coopération bilatérale et explique comment ils façonnent l’issue de chaque initiative bilatérale. La thèse montre également que chaque expérience de coopération initie des dynamiques transformatrices par lesquelles la conduite de la coopération dans chaque secteur et plus largement la relation bilatérale de défense sont progressivement modifiées. Ces dynamiques transformatrices sont ambivalentes, en cela que les pratiques coopératives comme compétitives deviennent des éléments constitutifs de la coopération de défense franco-britannique.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT