Type
Partie ou chapitre de livre
Titre
Sources en langue arabe dans l'administration du Maghreb moderne
Dans
Encyclopédie des historiographies : Afriques, Amériques, Asies
Auteur(s)
OUALDI M'hamed - Centre d'histoire de Sciences Po (Auteur)
KOUAMÉ Nathalie - (Directeur de publication ou de collection)
MEYER Eric - (Directeur de publication ou de collection)
VIGUIER Anne - (Directeur de publication ou de collection)
Éditeur
Paris : Presses de l'Inalco
Pages
1633 - 1644 p.
ISBN
9782858313457
Mots clés
Afrique du Nord, Maghreb, administration, Ottomans, jurisconsultes
Résumé
FR
Les sources produites par les administrations du Maghreb à l’époque moderne peuvent être distinguées selon le statut de leurs auteurs. Les secrétaires des gouverneurs et des principaux dignitaires gouvernant cette région du xvie siècle au xixe siècle ont rédigé des correspondances, tenu des registres fiscaux et financiers, conçu des chroniques historiques ainsi que des récits de voyage. Pour leur part, les jurisconsultes musulmans ont formulé des réponses et opinions (fatwas) à toute une série de questions juridiques. Des hommes de droit ont contribué à la validation d’actes légaux, notamment des actes de fondation de biens de mainmorte (ḥabūs, waqf) parfois collectés dans des répertoires (sijillāt). Les modes de production de ces sources furent affectés à partir des années 1830 par deux mouvements historiques : d’une part, les réformes administratives, militaires et judiciaires établies dans l’ensemble de l’Empire ottoman ; et d’autre part, de manière plus profonde encore, à la suite des violentes occupations coloniales européennes.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT