Type
Article
Titre
Présentation : santé et politiques urbaines
Dans
Lien social et Politiques
Auteur(s)
CRESPIN Renaud - Centre de sociologie des organisations (Auteur)
CLAVIER Carole - Centre de Recherches sur l'Action Politique en Europe (Auteur)
Éditeur
Montréal
Volume
78
Pages
4 - 17 p.
ISSN
12043206
DOI
http://dx.doi.org/10.7202/1039336ar
Mots clés
espérance de vie, santé, politiques publiques, ville
Résumé
FR
Si vous vivez à Montréal, votre espérance de vie est de 81,3 ans en moyenne selon les données de 2006-2008. Elle est un peu plus élevée si vous êtes une femme (83,6 ans), et encore meilleure si vous êtes une femme riche (85,3 ans). Sociologues et épidémiologistes démontrent depuis longtemps l’effet du sexe et des écarts de revenus sur la santé et l’espérance de vie. Mais saviez-vous que votre espérance de vie sera écourtée de 10 ans si vous vivez à Hochelaga-Maisonneuve (74,2 ans), un ancien quartier industriel défavorisé, plutôt qu’à Ville Saint-Laurent (85 ans), un arrondissement beaucoup mieux nanti ? La mise en évidence de tels écarts d’espérance de vie entre les micro-territoires d’une même ville concourt à la ré-émergence d’une idée ancienne : les villes contribuent à la santé de la population. (premier paragraphe)

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT