Type
Thèse de doctorat
Titre
The expediency of the contemporary guest worker migration policies that curb mobility: The Arab-Gulf countries and the Indian migrants
Titre traduit
La convenance des politiques de migrations temporaires comme frein à la mobilité : les Etats arabes du Golfe et les migrants indiens
Auteur(s)
KANCHANA Radhika - Centre de recherches internationales (Auteur)
JAFFRELOT Christophe - Centre de recherches internationales (Directeur de thèse ou mémoire)
Établissement de soutenance
Paris : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
456 p.
Notes
Programme doctoral en Science politique
Mots clés
Mobility, Circular migration policies, Arab-Gulf countries, Indian guest-workers
Résumé
EN | FR
Cette thèse soutient que les politiques de migrations temporaires entravent la mobilité de l'individu, à partir du cas des migrants indiens dans la région du golfe persique. La pratique et le droit international définissent la mobilité comme le droit à la « liberté de mouvement » sans dispositions supplémentaires pour faciliter le choix de s’établir, permettant aux Etats de pratiquer ces politiques de convenance. Ce travail interdisciplinaire qui privilégie l’angle sociologique interroge les implications politiques et le droit international. Il montre que le non-respect prolongé des droits des migrants, surtout par les pays d’accueil, produit des conditions et des résultats restrictifs pour tous les acteurs- des indicateurs montrent l’exclusion systématique du migrant dans la société d’accueil. Cinq chapitres présentent empiriquement le « migrant » dans le golfe qui expérimente la vulnérabilité à différentes échelles : entrepreneurs, marchands-patriarches, travailleurs en col blanc, travailleurs en col bleu, et les femmes migrantes. La politique de migration temporaire des six Etats du Conseil de coopération du Golfe (GCC)- Arabie Saoudite, Oman, Émirats Arabes Unis, Qatar, Bahreïn et Koweït- constitue un exemple heuristique. Sans être un cas unique, il montre une exclusion plus sévère en raison de la nature conservatrice de ces monarchies et de la place de l’Islam comme religion d’Etat. Les politiques de migrations circulaires sont populaires aujourd’hui et les Etats en profitent à leur convenance en privilégiant la flexibilité et la non-intégration pour éviter les responsabilités vis-à-vis des migrants. Le migrant temporaire est donc, le travailleur précaire dans le marché mondial du travail. Le statut d’incertitude structurelle est aussi un des principaux éléments qui séparent « l’Indien du golfe » du reste des Indiens non-résidents (NRI).

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT