Type
Partie ou chapitre de livre
Titre
Néonationalisme et désordre international
Dans
La vie politique. Pour Pascal Perrineau
Auteur(s)
BADIE Bertrand - Centre de recherches internationales (Auteur)
IGNAZI Piero - (Directeur de publication ou de collection)
REYNIÉ Dominique - (Directeur de publication ou de collection)
Éditeur
Paris : Presses de Sciences Po
Pages
401 - 412 p.
ISBN
9782724627206
Mots clés
relations internationales, néonationalisme
Résumé
FR
Trois paradoxes semblent émerger des récentes mutations internationales. D’abord, une lourde contradiction semble opposer un monde de plus en plus ouvert et globalisé à une renaissance active des formules nationalistes les plus diverses : élection de Donald Trump, Brexit, succès remarquables des formations d’inspiration nationaliste à la faveur des élections en Europe, de la Hongrie à l’Italie et de la Scandinavie aux Balkans, rhétorique nationaliste des leaders autoritaires, de Vladimir Poutine à Recip Tayyep Erdogan, accélération des mouvements sécessionnistes, de l’Écosse à la Catalogne. Le deuxième paradoxe est dans la même lignée : ces nationalismes mobilisent une rhétorique qui semble de prime abord bien connue, mais qui s’écarte en réalité grandement du « nationalisme classique », celui qui apparut au cours du xixe siècle européen et qui s’universalisa tout au long du siècle suivant. Celui-ci se voulait émancipateur et créateur de nouveaux droits, là où le « néonationalisme » cultive l’enfermement et le repli, vise à restreindre les droits, davantage qu’à les étendre. Enfin, le premier nationalisme s’articulait de façon forte et décisive au jeu « international » nouvellement créé, alors que sa version « néo » se veut plus protestataire à l’encontre des institutions internationales existantes...

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT