Type
Thèse de doctorat
Titre
Explaining Unilateralism in Foreign Security Policy : The Case of Japan’s Withdrawal from the Washington System, 1922-1936
Titre traduit
Comprendre l’unilatéralisme dans les politiques étrangères en matière de sécurité : le cas du retrait japonais du système de Washington, 1922-1936
Auteur(s)
FATTON Lionel - Centre de recherches internationales (Auteur)
POSTEL VINAY Karoline - Centre de recherches internationales (Directeur de thèse ou mémoire)
Établissement de soutenance
Paris : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
962 p.
Notes
Programme doctoral en Science politique
Mots clés
International cooperation, Arms control, Civil-military relations, Militarism
Résumé
EN | FR
Cette thèse analyse les raisons qui ont poussé le Japon à se retirer en 1936 du système de contrôle des armements navals établis en 1922. La littérature sur le sujet est particulièrement pauvre pour ce qui est de la science politique et ne parvient pas à systématiser les différentes variables afin de mieux comprendre l’extrême complexité du processus de décision japonais. Appréhender ce processus permet d'aborder une problématique plus générale, qui est de comprendre pourquoi les états mettent fin à des relations de nature coopérative, préférant poursuivre une politique de sécurité unilatérale malgré les coûts que cela peut engendrer. Le modèle théorique de cette thèse propose l’hypothèse suivante: certains changements dans le système international affectent l'influence relative des différentes institutions domestiques prenant part à la formulation des politiques étrangères. En cas de tensions internationales, l'expertise des forces armées prend de l’importance pour la formulation des politiques étrangères. Dans un tel scénario, il est probable que le pays se retire de l'accord de contrôle des armements si ses forces armées s’opposent au maintien de cet accord. Les forces armées désavouent l'accord si ce dernier est intrusif dans des domaines relevant de l'expertise de l’institution militaire au point de menacer sa capacité à répondre à une nouvelle menace extérieure. Le degré d'influence des forces armées et l'intensité du conflit entre militaires et civils pour ce qui concerne la politique de défense nationale constituent les deux variables qui déterminent la propension d'un état à privilégier une approche unilatérale de sa politique étrangère en matière de sécurité.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT