Type
Article
Title
L’émergence de la cause des pauvres : Genèse d’un « nouveau problème social » en Espagne (1960-1980)
In
Sociologie et sociétés
Author(s)
CORTINAS Joan - Centre de sociologie des organisations (Author)
Editor
CA : Les Presses de l'Université de Montréal
Volume
51
Number
1-2
Pages
349 - 372 p.
ISSN
0038030X
Keywords
pauvreté
Abstract
FR
À partir des années 1970, avoir un revenu inférieur au seuil de pauvreté est progressivement devenu dans plusieurs pays européens la justification d’un nouveau type de politique sociale : le « Revenu minimum d’insertion ». Celui-ci est pensable grâce à une série d’acteurs qui élaborent, à travers la notion de pauvreté, une nouvelle représentation des situations de nécessité, tout en militant pour des politiques destinées à les arrêter : les politiques de lutte contre la pauvreté. Pour ces militants de la cause des pauvres, les situations de nécessité ne sont pas seulement liées au fait d’avoir ou non un emploi, mais aussi à une multitude de facteurs interdépendants (formation, situation familiale, état de santé, etc.). Les travaux constructivistes existant sur les promoteurs de la cause des pauvres pointent les transformations du catholicisme d’après-guerre et de la pensée de gauche des années 1960 comme les deux conditions de possibilité de cette nouvelle cause. Cependant, le cas espagnol nous permet de constater que l’émergence de la cause des pauvres s’explique également par des éléments propres au contexte sociopolitique national et international : fin du franquisme, transformations au sein de l’Église vaticane et construction de la Communauté économique européenne.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT