Type
Thèse de doctorat
Titre
The Military Mystique : Democracies and the War on Crime in Brazil and Mexico
Titre traduit
La mystique militaire : les démocraties et la guerre contre le crime au Brésil et au Mexique
Établissement de soutenance
PARIS : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
400 p.
Notes
Programme doctoral en Science politique
Mots clés
Civil-military relations, Security, Violence, Democracy, Relations civilo-militaires, Sécurité, Violence, Démocratie
Résumé
EN | FR
Cette thèse étudie pourquoi et comment les forces armées déploient des activités anticriminelles, et évalue l'impact de ces interventions sur les régimes démocratiques. À partir de l’institutionnalisme historique et de la théorie du choix rationnel, la thèse porte sur deux villes, Rio de Janeiro (Brésil) et Tijuana (Mexique), où les gouverneurs de l'Etat ont demandé aux militaires d’assister dans les tâches de sécurité publique entre 2007 et 2014. À partir de l'analyse des 100 entretiens semi-structurés, des archives historiques et des informations obtenues grâce à des lois sur la liberté d'information, la recherche suit les différentes phases des opérations militaires en matière de sécurité, de la prise de décision à la mise en œuvre de ces politiques. L'analyse systématique des statistiques criminels avant et après les opérations montre que ces actions ont un effet très limité sur la réduction permanente de la violence criminelle. En autre, les interventions militaires sont généralement suivies d'une série d'actions sociales susceptibles d'améliorer la réputation des forces armées au détriment de l'image des agences civiles. Finalement, la recherche montre que ces interventions militaires transforment la législation, la juridiction, la doctrine militaire et l’éducation, et entraînent des changements permanents dans la portée des activités militaires et des actions policières. En raison de ces modifications institutionnelles, les politiciens de façon générale et les gouverneurs des États en particulier sont plus que jamais tentés d’utiliser les forces armées pour obtenir des gains politiques à court terme, même au détriment de la dimension libérale de la démocratie.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT