Type
Working paper
Titre
La « société » contre la « cité » : La construction des « tournantes » comme problème racial
Dans
Notes & Documents
Éditeur
Paris : Observatoire sociologique du changement
Collection
Notes & Documents : 2015-03
Pages
42 p.
Mots clés
Sociologie, Sexualité, Médias, Discriminations et inégalités ethno-raciales, Viol collectif, Violence sexuelle
Résumé
FR | EN
Cet article porte sur le traitement médiatique du viol collectif en France, et analyse sa circulation discursive. Nous cherchons à faire l’analyse de la contribution de la médiatisation de ce type de violence sexuelle à la racialisation des jeunes hommes qui en sont les auteurs, et par extension des jeunes hommes ayant un profil ressemblant à celui des auteurs. Nous faisons l’hypothèse d’une coproduction d’un discours racial et d’un discours de sexualité. Nous exploitons dans cette perspective trois corpus : un corpus d’articles et de dépêches provenant de l’Agence France Presse et des cinq principaux quotidiens nationaux (Le Figaro, La Croix, Le Monde, Libération, L’Humanité), réunissant 418 documents ; un corpus de commentaires de lecteurs postés sur les sites internet du Monde et du Figaro, réunissant 720 documents ; un corpus de journaux télévisés de France 2, réunissant 22 émissions. Les deux premiers corpus sont exploités par des techniques quantitatives d’analyse textuelle. Le troisième comporte de la retranscription de texte et de la retranscription d’image, analysable qualitativement. Nous identifions des instances limitées de la coproduction discursive recherchée, et observons des ressources discursives périphériques supportant le processus de racialisation (personnalisation, mise en correspondance, contextualisation), ainsi qu’un jeu de complémentarité entre le tabou écrit et oral de la race et son évidence visuelle.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT