Type
Communication non publiée
Titre
Les migrations dans le Nord de la France au XIXe siècle : dynamique des structures spatiales et mouvements individuels
Auteur(s)
Nom de la conférence
Journée du RT 26 de l'Association française de sociologie "Nouvelles approches, nouvelles techniques en analyse des réseaux sociaux"
Date(s) de la conférence
2008-03-28 / 2008-03-28
Lieu de la conférence
Université de Lille-I, FRANCE
Résumé
FR
L'article prend la suite d'une première publication, parue en 2000 dans Population, qui était centrée sur la période du milieu du XIXe siècle, début de la migration de masse vers Lille, Roubaix et Tourcoing. Nous y montrions que l'analyse structurale de réseaux permettait de dépasser des schémas trop simples de description des migrations : exode rural, micro-mobilité s'apparentant à un mouvement brownien, ou encore juxtaposition de « pays » fermés. La description plus fine du réseau des sur-attractions ou sous-attractions entre communes permettait ainsi de reconstituer la segmentation spatiale de la région, dont la principale ligne de fracture suivait un clivage linguistique (francais/flamand) plus qu'économique pour la canalisation des flux migratoires. Grâce aux avancées de ces dernières années dans les techniques d'analyse de réseaux, nous souhaitons approfondir ces résultats selon plusieurs axes, en particulier l'introduction d'une dimension longitudinale et la confrontation entre effets de structure du réseau et d'attributs des communes.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT