Type
Livre
Titre
La voie cheyenne : conflit et jurisprudence dans la science primitive du droit
Dans
Auteur(s)
LLEWELLYN Karl N - Columbia Law School (Directeur de publication ou de collection)
HOEBEL E. Adamson - Department of Anthropology (University of Minnesota Twin Cities, University of Toronto) (Directeur de publication ou de collection)
ASSIER ANDRIEU Louis - (Traducteur)
Éditeur
Éditions Bruylant
Pages
333 p.
ISBN
2802712454
Résumé
FR
A la jonction de l'ethnographie et de la théorie du droit, La voie Cheyenne, publiée en 1941 et saluée alors aussi bien par Bronislaw Malinowski que par Roscoe Pound, est devenue un ouvrage triplement classique. Classique de l'ethnologie, tout d'abord, il offre une collection rigoureuse de récits issus de la tradition orale Cheyenne et, au-delà des aspects juridiques du propos, nous approche des derniers feux d'une civilisation amérindienne victime de la voie sanglante des traités bafoués. C'est ensuite un classique de la pensée juridique américaine : parce que Llewellyn en a marqué l'histoire de son empreinte en incarnant le mouvement réaliste, et parce que son Cheyenne Way y représente une sorte de fruit inégalé du mariage entre la grande théorie et la plus sourcilleuse factualité. Enfin, c'est, pour l'anthropologie du droit, un texte fondateur, au programme des quelque cent départements universitaires qui aux États-Unis en dispensent l'enseignement. La publication de La voie Cheyenne fut saluée par Claude Lévi-Strauss en 1942 comme un événement remarquable pour les sciences sociales par sa double tentative de repenser les problèmes du droit à la lumière de l'expérience Cheyenne et de donner toute la mesure de la contribution Cheyenne au patrimoine juridique de l'humanité . C'est un grand et beau livre, une somptueuse analyse des aspects juridiques de la vie en société, une réflexion dont la puissance demeure inaltérée sur ce dont le droit est fait et sur ce à quoi il sert. (résumé éditeur)

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT