Type
Article
Titre
De l’exclusion à la discrimination : Une généalogie historique, philosophique et politique
Dans
Revue de l'OFCE
Auteur(s)
FRAISSE Geneviève - (Celui qui est interviewé)
PÉRIVIER Hélène - Observatoire français des conjonctures économiques (Intervieweur)
Numéro
114
Pages
29 - 44 p.
ISSN
12659576
DOI
10.3917/reof.114.0029
Mots clés
Discrimination, Égalité entre les sexes, Approche historique
Résumé
FR | EN
La démocratie s’est construite en tenant les femmes à l’écart : aucun énoncé systématique n’explicite leur exclusion, mais la démocratie n’a longtemps valu que pour les hommes. Celle-ci n’est donc pas excluante mais exclusive : « ni citoyenne, ni travailleuse, mais ’précieuse moitié de la République’ comme le dit Rousseau, tel fut donc le rêve de l’homme démocratique à l’égard des femmes ». Geneviève Fraisse revient sur le long parcours de 1830 à nos jours qui a conduit à l’inclusion progressive des femmes dans le système démocratique. De leur inclusion dans le « tout » démocratique, naîtra le processus de discrimination envers les femmes, processus qui consiste à séparer en jugeant, ainsi que l’idée qu’il y a bien deux gouvernements démocratiques, le domestique et le politique. La philosophe met l’accent sur le rôle moteur de l’Europe concernant l’égalité entre les sexes et la lutte contre les discriminations et sur les contradictions possibles, indépassables selon elle, inhérentes aux politiques de type gender mainstreaming (approche intégrée de l’égalité). Sa pensée se situe hors de la réflexion identitaire et se déploie face à la praxis, de sorte à formuler les problèmes autour de l’histoire de l’égalité et de la liberté des femmes.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT