Type
Article
Titre
La ségrégation ethno-raciale a-t-elle augmenté dans la métropole parisienne ?
Dans
Revue française de sociologie
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
50
Numéro
3
Pages
489 - 519 p.
ISSN
00352969
DOI
10.3917/rfs.503.0489
Mots clés
Ségrégation ethno-raciale, Métropole parisienne
Résumé
FR | EN
L’article propose une analyse de l’évolution de la ségrégation ethno-raciale dans la métropole parisienne entre les trois derniers recensements. Les catégories utilisées sont celles des immigrés au sens strict, considérés par groupes d’origines nationales, auxquels on ajoute ensuite la part de la seconde génération que l’on peut repérer dans les recensements. L’analyse est conduite principalement à l’échelle des communes et quartiers parisiens. Les indices de dissimilarité et d’isolement et l’étude de la concentration par commune montrent que la ségrégation la plus forte est celle des immigrés d’origines maghrébine, subsaharienne et turque ; qu’elle est en croissance modérée ; qu’elle est nettement supérieure à la ségrégation socioéconomique ; mais aussi très inférieure à la ségrégation raciale dans les métropoles des États-Unis, et que la grande majorité des immigrés résident dans des quartiers où ils sont minoritaires, donc dans des situations de mixité résidentielle, et pas dans des ghettos.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT