Type
Article
Titre
La dimension spatiale de l’intégration : évolution de la ségrégation des populations immigrées en France entre 1968 et 1999
Dans
Revue française de sociologie
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
50
Numéro
3
Pages
521 - 552 p.
ISSN
00352969
DOI
10.3917/rfs.503.0521
Mots clés
Ségrégation, Populations immigrées, Intégration
Résumé
FR | EN
Cet article propose un état des lieux empirique de la question de la ségrégation des populations immigrées en France. Il fournit des informations quantifiées, jusqu’ici très rares dans la recherche française, sur le niveau et l’évolution de la ségrégation de ces populations en utilisant les données issues de cinq recensements successifs et en diversifiant les outils de mesure. Un passage en revue théorique explicite les liens entre l’intégration des immigrés et leur distribution dans l’espace. Alors que la théorie de l’assimilation spatiale prédit une sorte de disparition naturelle de la ségrégation, les évolutions régulièrement décroissantes ne sont observées dans ce travail que pour les immigrés venus d’Espagne et d’Italie. Les immigrés venus d’Afrique ou de Turquie se caractérisent non seulement par des niveaux de ségrégation bien plus forts mais également par des évolutions plus contrastées, difficilement interprétables en termes d’assimilation spatiale. La multiplication des outils de mesure ainsi que des zones géographiques analysées met en évidence la complexité de l’analyse quantitative de la ségrégation spatiale et la diversité des facettes de ce phénomène.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT