Type
Article
Title
Les écritures alternatives : faire de l’histoire « hors les murs » ?
In
Le Mouvement social
Author(s)
BRODIEZ-DOLINO Axelle - Centre Norbert Elias (Author)
RUIZ Emilien - Centre d'histoire de Sciences Po (Author)
Editor
FR : La Découverte
Number
269-270
Pages
5 - 45 p.
ISSN
00272671
Keywords
écritures alternatives, histoire publique, crise de l'édition, historiens de garde, historiographie, histoire numérique, histoire sociale
Abstract
FR
De la naissance de l’histoire comme discipline jusqu’à ces dernières décennies, la question de l’écriture a déjà fait couler beaucoup d’encre. Elle a cependant surtout été envisagée sous l’angle des rapports entre histoire et littérature, et plus spécifiquement même entre histoire et roman. Dans cet article introductif du numéro "Écrire autrement ? L'histoire sociale en quête de publics", nous abordons des transformations récentes qui permettent de situer la question de l'écriture dans un contexte bien plus large. De la tentation de la bande dessinée aux potentialités du Web, en passant par le désir de théâtre, les balades sonores offrant une histoire à ciel ouvert... il s'agit de donner à voir un champ en labour, de montrer comment les historiennes et historiens choisissent de (ou font face aux injonction à) "faite de l'histoire hors les murs". Si les modalités d’écriture constituent un enjeu méthodologique, voire épistémologique, elles sont inséparables d’interrogations qui peuvent sembler plus prosaïques mais sont fréquemment décisives dans le choix des modes de diffusion de la recherche. Au-delà des expérimentations formelles ou esthétiques, c’est bien le rôle, dans la Cité, des professions intellectuelles qui est en jeu, et la question du public auquel s’adresse la profession historienne et de la façon dont nous aspirons à l’atteindre est éminemment politique. Les transformations de ces dernières décennies se trouvent ainsi au coeur d'interrogations concernant à la fois le rôle des intellectuels dans la Cité (et le terrain laissé à des figures médiatiques qui travestissent l'histoire à des fins idéologiques) et la place occupée par l'histoire et des sciences sociales dans un monde "en crise", celui de l'édition.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT