Type
Contribution à un site web
Titre
La démission de Bouteflika signifie avant tout la fin de ses réseaux de pouvoir et d’influence
Dans
Emile
Mots clés
Algérie, vie politique
Résumé
FR
Cela fait maintenant deux mois que le pouvoir algérien est confronté à une contestation populaire inédite, près de dix ans après le Printemps arabe. Alors que le président Bouteflika a démissionné et qu’une nouvelle élection est prévue le 4 juillet 2019, une partie du peuple algérien continue à réclamer le départ des hommes du « système ». Luis Martinez, politologue spécialiste du Maghreb et chercheur au CERI de Sciences Po, décrypte pour Émile ce soulèvement historique et revient sur le rôle clé de l’armée dans l’appareil étatique algérien.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT