Type de Document
  • Article (8797)
  • Partie ou chapitre de livre (6119)
  • Livre (2526)
  • Communication non publiée (2229)
  • Voir plus
Centre de Recherche
  • Centre de recherches internationales (4741)
  • Centre de recherches politiques de Sciences Po (3356)
  • Centre d'études européennes et de politique comparée (3287)
  • Observatoire français des conjonctures économiques (3021)
  • Voir plus
Discipline
  • Science politique (14981)
  • Sociologie (8440)
  • Economie et finances (5665)
  • Histoire (2756)
  • Voir plus
Langue
  • Français (19546)
  • Anglais (7837)
  • Italien (462)
  • Espagnol (297)
  • Voir plus
Projet
  • SILICOSIS (37)
  • FUTUREPOL (24)
  • EUMIGPOL (20)
  • AIME (13)
  • Voir plus
in Le Monde d'aujourd'hui. Les sciences sociales au temps de la Covid Sous la direction de LAZAR Marc, PLANTIN Guillaume, RAGOT Xavier Publié en 2020-10-22
23
vues

0
téléchargements
Plan du chapitre : - Les paradoxes d’un « moment mondial » ; - L’enjeu renouvelé de la bataille des récits ; - Discordance ou pluralisme ?

in Le Monde d'aujourd'hui. Les sciences sociales au temps de la Covid Sous la direction de LAZAR Marc, PLANTIN Guillaume, RAGOT Xavier Publié en 2020-10-22
36
vues

0
téléchargements
Plan du chapitre : - Une anomalie temporairement acceptable ; - Un basculement assez brutal ; - Ce qui a changé ; - La société ne se révolte pas ; - L’avenir politique

Profondément originale dans sa conception comme dans son écriture, cette enquête historique est une réflexion exemplaire sur les silences du passé. Exception en Europe, un État allié du Reich a refusé de déporter sa communauté juive. Cette image de la Bulgarie pendant la seconde guerre mondiale a prévalu jusque récemment, quitte à omettre que, dans les territoires de la Yougoslavie et de la Grèce occupés par ce pays entre 1941 et 1944, la quasi-totalité des Juifs ont été raflés, convoyés vers la Pologne et exterminés. Au terme d'une vaste enquête documentaire et archivistique, Nadège Ragaru reconstitue l’origine de ce qui a longtemps été tenu pour un socle de faits vrais parce que largement crus. Elle explique pourquoi une seule facette d’un passé complexe et contradictoire a fait l’objet d’une transmission prioritaire ; comment les déportations, sans être oblitérées, sont devenues secondaires dans les discours publics, les musées, les livres d’histoire et les arts ; comment la mise en écriture des persécutions contre les Juifs en Bulgarie s’est retrouvée l’otage de la guerre froide puis des luttes politiques et mémorielles de l’après-communisme dans les Balkans et le reste du monde. Profondément originale dans sa conception comme dans son écriture, cette enquête historique est une réflexion exemplaire sur les silences du passé.

1ères lignes : Lors du premier débat télévisé de la course à la présidentielle américaine de 2020, Donald Trump lançait à la figure de son challenger démocrate, Joe Biden : « Obamacare is too expensive ; it doesn’t work ». « L’Obamacare est trop cher ; cette loi ne fonctionne pas ». L’attaque n’avait rien d’étonnant sur le fond tant la grande réforme de l’assurance maladie, dite Affordable Care Act (ACA), constitue une obsession politique. Pour rappel, l’ACA fut initié par l’administration de Barack Obama afin d’étendre la couverture maladie à plus 20 millions de citoyens américains sur les 45 millions qui n’en disposaient pas en 2009. Si l’objectif de l’extension de la couverture est atteint, celui de la maîtrise du déficit du système d’assurance maladie ne l’est pas. Son coût est estimé à 940 milliards de dollars en 2010 sur dix ans ; il fut réévalué par le Congrès dès 2012 à 1 760 milliards de dollars.

in Revue française de science politique Publié en 2020-10-16
3
vues

0
téléchargements
L’article examine comment et pourquoi des acteurs deviennent passeurs de normes. À partir d’une enquête de terrain prolongée, l’étude de cas porte sur le transfert des normes de l’asile en Ukraine. Des organisations internationales établissent une chaîne de transfert et recrutent des agents qui, avec des employés d’ONG locales, fréquemment novices dans le domaine de l’asile, deviennent des passeurs de profession. Ils diffusent ensuite des standards internationaux auprès des fonctionnaires ukrainiens, souvent par des liens personnels, et parviennent à faire d’eux des passeurs de conviction. L’approche par les passeurs permet de nuancer les dichotomies entre transferts imposés et transferts volontaires, ainsi qu’entre promoteurs et destinataires de normes. Elle contribue également aux recherches émergentes sur les temporalités des transferts.

in Revue française de science politique Publié en 2020-10-16
4
vues

0
téléchargements
Article de la rubrique "lectures critiques" de la RFSP -- Depuis 2016, parfois surnommée « l'année du populisme », le phénomène populiste a subi un formidable regain d'intérêt et a fait l'objet de maintes publications et analyses. Dans leur ouvrage, Yann Algan, Elizabeth Beasley, Daniel Cohen et Martial Foucault proposent une brillante analyse pluridisciplinaire des causes socio-économiques et socioculturelles de la récente montée du populisme en Occident à partir de différentes bases de données provenant de France, d'ailleurs en Europe et des États-Unis...

15
vues

0
téléchargements
Hérité de l’ère soviétique, le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan à propos du territoire à majorité arménienne enclavé du Haut-Karabakh est en train de repartir. Mais la relance des hostilités le 27 septembre 2020 pourrait déboucher sur une entente turco-russe, déjà à l’œuvre dans d’autres conflits dans le monde, et la mise en place d’un condominium de fait pour encadrer le conflit et apporter à terme un début de solution.

10
vues

0
téléchargements
L’humanitaire franco-suisse Sophie Pétronin, enlevée le 24 décembre 2016 dans le nord du Mali, a passé quatre années en détention aux mains du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), alliance de cellules djihadistes affiliée à Al-Qaïda. Elle a été libérée le 8 octobre dernier avec trois autres captifs, dont l’ancien ministre malien Soumaïla Cissé capturé six mois plus tôt, en échange de près de 200 détenus de la prison de Bamako. Alors que ses conditions précises restent à éclaircir, l’arrangement soulève des questions légitimes quant à ses justifications et ses conséquences. Il est d’autant plus essentiel de le situer dans son contexte afin de nuancer certaines idées reçues.

4
vues

0
téléchargements
This article investigates the history of governing nuclear accidents in France and internationally. While nuclear disasters posed serious threats to nuclear energy during the Cold War, they have been increasingly perceived as intrinsic and ‘manageable’ events of nuclear operations, a process that can be described as ‘the normalisation of accidents’. This article shows how the end of the Cold War facilitated normalisation, through an internationally shared approach to nuclear safety, based on regulatory organisations, which contributed to displacing the political controversy related to nuclear energy in France and Europe.

in Esprit Publié en 2020-10-12
7
vues

0
téléchargements
La crise de la Covid-19 est l’occasion de reconnaître, avec Chestov, la dimension tragique de nos existences.

112
vues

0
téléchargements
Les notifications, les alertes, les messages courts, les scores de publication sollicitent notre attention de façon permanente et accélérée. Tout cela renforce notre attachement aux réseaux numériques et à notre portable et provoque un stress et une baisse de la vigilance et de la réflexion. Ces plates-formes sont conçues pour encourager notre " engagement ", c'est-à-dire la propagation à haute fréquence de tout message qui sera à la fois nouveau et saillant (donc souvent choquant ou étrange). Il en va de leur intérêt économique. Dominique Boullier travaille sur ces questions depuis une quinzaine d'année et analyse ce mécanisme économique, technique et cognitif a une incidence fondamentale sur nombre de domaines liés à l'espace public et à la finance. L'amplification par les réseaux numériques se traduit par une mobilisation personnelle de tous les instants et un encombrement de l'espace public par la propagation accélérée d'informations non désirées. Les fake news sont moins un problème de véracité que de viralité incontrôlée. L'ouvrage démontre que les designs choisis par les plate-formes visent à capter l'attention permanente de leurs utilisateurs et nous rendent incapable de traiter les enjeux de long terme comme le réchauffement climatique. Des solutions techniques et comportementales pour ralentir ce " réchauffement médiatique " existent et avant tout, il est nécessaire de contrôler le rythme de réplication (like, retweets, partages). Dominique Boullier propose une approche multidisciplinaire du numérique (" user experience ", sciences cognitives, linguistique, sociologie) du numérique et renouvelle en profondeur notre conception de ces plate-formes qui dominent notre monde.

in Orient XXI Publié en 2020-10-07
10
vues

0
téléchargements
À l’heure où pour cause de pandémie, de répression ou de risques sécuritaires, le travail de terrain au Maghreb et au Proche-Orient est devenu rare et difficile, la publication de cet ouvrage collectif dirigé par les géographes de l’université de Tours constitue une bonne nouvelle. Il offre un panorama particulièrement stimulant de la vivacité de la recherche francophone sur le fait urbain dans l’espace bouleversé qui va de la Mauritanie à l’Iran.

Publié en 2020-10-07 Collection Cursus : Science politique
75
vues

0
téléchargements
Depuis la fin du XIXe siècle, la planète connaît un bouleversement écologique sans précédent causé par l’activité humaine. Cette crise nous oblige à repenser notre agir et à envisager une transformation de notre manière de faire de la politique. Cet ouvrage propose de découvrir les principales théories politiques et morales qui ont été élaborées pour faire face à cette nouvelle réalité et imaginer de nouvelles formes de vie en commun (éthique environnementale, critique de la technique, écologie radicale, démocratie écologique, etc.). L’étude de ces différentes propositions permet d’aborder un certain nombre de questions qui sont au coeur des débats politiques contemporains : quelles obligations morales avons-nous envers la nature et le vivant ? Faut-il reconnaître un crime d’écocide ? Lutter contre l’idéologie du progrès technique et inventer de nouvelles formes de vie plus résilientes et respectueuses de l’environnement ? Réaffirmer l’importance du principe de précaution dans l’action publique ? Ou encore proposer un nouveau contrat social et écologique qui inclurait les formes de vie non humaines et les générations futures ?

The Louis Massignon Chair for the Study of Religion is the first initiative of its kind in the French academic landscape. Its mission is to bring together researchers working on religion; to consolidate and develop the courses that Sciences Po offers on this theme; to participate in public and scholarly debate; and to support the emerging generation of researchers. Alain Dieckhoff and Stéphane Lacroix answer our questions about this new project.

8
vues

0
téléchargements
Entretien avec Béatrice Hibou et Mohamed Tozy, auteurs de "Tisser le temps politique au Maroc. Imaginaire de l'Etat à l'âge libéral" (Karthala, 2020).

9
vues

0
téléchargements
In justifying his Brexit posture, UK Prime Minister Boris Johnson explained that, when it comes to the EU ‘cake’, he was ‘pro having it and pro eating it’. ‘Cakeism’ also forms the approach of the ten ASEAN countries to their own regional arrangement. Unlike the European Union, however, membership of ASEAN has minimal cost to national sovereignty while also providing a veneer of regional solidarity to promote national interests...

in Métropolitiques Publié en 2020-10
GUIRONNET Antoine
4
vues

0
téléchargements
Comment la financiarisation de l’économie affecte-t-elle les espaces urbains ? Push, documentaire réalisé en 2019 par Fredrik Gertten, dévoile les modalités et les conséquences de la financiarisation du logement à travers le monde et met en perspective les acteurs qui contribuent à faire du logement un « actif » financier et ceux qui tentent de contrer cette transformation.

in AOC [Analyse Opinion Critique] Publié en 2020-10-01
9
vues

0
téléchargements
La France a lancé le 29 septembre les enchères pour l’acquisition des fréquences 5G, mais le débat sur l’installation de cette nouvelle technologie est-il clôt pour autant ? Oui à en croire le président de la République, et tous ceux qui succombent à ce qu’on pourrait appeler la « tyrannie du retard ». Il y a pourtant encore la possibilité d’initier un véritable débat, qui suppose de s’extirper des oppositions binaires, de poser clairement les enjeux et surtout de préciser de quelle 5G l’on parle… car il y en a plusieurs.

6
vues

0
téléchargements
Il fait partie des intermédiaires absents du récit héroïque des Grandes Découvertes mais sans lesquels rien ne serait possible. Le jeune Malais ramené au Portugal en 1511 après la prise de Malacca pour servir d'interprète à Magellan et ses hommes fut peut-être le premier à avoir effectué le tour du monde.

in The Conversation Publié en 2020-10
3
vues

0
téléchargements
En cette rentrée, François Hollande, Lionel Jospin et Anne Hidalgo ont, chacun de leur côté, réclamé une social-démocratie rénovée, soulignant en creux que la crise du socialisme français ouverte par la présidence Hollande était loin d’être résorbée. Au cours des cinq années d’exercice du pouvoir, la démission de plusieurs ministres, l’émergence de « frondeurs » au sein du groupe parlementaire et la division du Parti socialiste (PS) au moment de l’élection présidentielle de 2017 ont profondément fracturé cette famille politique. [...]

20
vues

0
téléchargements
La réélection de Narendra Modi en mai 2019 s’appuie sur la mise en valeur de l’« hindouisme politique », à l’encontre de la vision séculariste et pluraliste codifiée dans la Constitution indienne. Celui-ci a ainsi progressivement acquis une hégémonie en se diffusant du champ militant à l’ensemble de la société avant de s’inscrire dans la loi, au détriment des minorités musulmanes et chrétiennes. Son acceptation par la majorité de la population traduit une évolution profonde de la société indienne.

10
vues

0
téléchargements
Building on new trends in neuroscience and philosophy of mind, this article provides a roadmap for incorporating consciousness into social research. Drawing upon Alexander Wendt’s Quantum Mind and Social Science, it is argued that one of the greatest obstacles encountered by social research when approaching social reality is that it provides neither an epistemological nor an ontological place for consciousness. The present article intends to address that problem by introducing a sophisticated method of guided introspection that has the potential to revolutionize our understanding of agency. This method, whose epistemological situation is isomorphic to that of quantum physics, enables researchers to gain insight into the structures of decisionmaking processes. Such an endeavor is extremely relevant for security studies: the consideration of consciousness could lead to a radical new understanding of the dynamics of conflict, cooperation, strategic defense, political polarization, radicalization, violent extremism, and terrorism, as well as of the processes of social transformation required to cope with climate change. Moreover, bringing consciousness into social research could foster ongoing biological, evolutionary, and neuroscientific approaches to international relations. Thus, through the introduction of the ‘phenomenal consciousness’ of actors, it is shown how we can dive into the fountainhead of human agency and map mental processes.

This article develops a framework to explain ideological diversity within political parties in parliamentary democracies from the positions of individual legislators. First, I review the different theories explaining the variation of ideological diversity within political parties in the field of party politics and legislative studies. Then, I propose to model the relations between legislators, their party and their constituents as a competitive delegation process building on the principal-agent theory. I draw on the literature on the distribution of power within political parties to argue that intra-party ideological diversity can best be explained by vertical bargains taking place between the different territorial layers of political parties.

in Le monde d’aujourd’hui. Les sciences sociales au temps de la Covid Sous la direction de LAZAR Marc, PLANTIN Guillaume, RAGOT Xavier Publié en 2020-10
16
vues

0
téléchargements
Une analyse de l’impact de la Covid sur le fonctionnement des parlements dans le monde et une réflexion sur l’implication d’une digitalisation de leurs activités

in Emmanuel Macron et les réformes territoriales. Finances et institutions Sous la direction de LE LIDEC Patrick Publié en 2020-10
4
vues

0
téléchargements
Ce chapitre n'a pas de résumé

150
vues

0
téléchargements
Comment en est-on arrivé à confiner l’ensemble de la population française de mars à mai 2020 ? A quelles conditions a-t-on pu présenter cette mesure inédite, aux effets considérables, comme la seule solution possible face à la pandémie de Covid-19 ? Et pourquoi a-t-on créé de nouvelles instances pour gérer la crise en lieu et place de celles conçues pour faire face à ce type de situation ? A partir d’une enquête sociologique menée « à chaud » auprès d’acteurs de la crise, et en tirant parti des acquis des sociologies des crises, de la décision et des organisations, les auteurs formulent un ensemble d’hypothèses originales. Plutôt que d’expliquer le caractère chaotique de la gestion de la crise à partir de défaillances individuelles ou de dysfonctionnements techniques, ils en soulignent les déterminants systémiques et organisationnels. Ils analysent ainsi les problèmes de coopération et de coordination entre acteurs publics ainsi qu’au sein du secteur hospitalier. Ils montrent également que l’effritement progressif des moyens alloués au risque pandémique au cours de la dernière décennie n’a pas dissipé le sentiment collectif d’être « bien préparé ». Ce livre démontre aussi que la création de nouvelles instances reproduit de vieux travers qui consistent à croire que les instruments organisationnels, pourvu que ceux-ci soient rationnels, garantissent la coopération entre les acteurs. Or, comme le manifeste de manière spectaculaire cet événement, il est urgent de se défaire de cette croyance, afin de pouvoir saisir les véritables déterminants de la coopération : les relations de pouvoir. En sortant des discours qui cherchent déjà à singulariser cette crise, ce livre propose finalement des pistes d’amélioration permettant de tirer les vraies leçons de la gestion de ces situations extrêmes en repensant la préparation des prochaines crises et la formation des décideurs.

5
vues

0
téléchargements
The COVID-19 pandemic constitutes an unprecedented challenge for policy-makers worldwide. The coronavirus outbreak has rapidly put into question states’ preparedness for crisis management, while also raising particular concerns on how national governments assist their citizens abroad in situation of distress. This Policy Brief tackles the issue of governmental responsiveness to the diaspora in a context of pandemic alert. In doing so, we focus on the case of Cyprus, one of the EU Member States with the largest share of citizens residing abroad. Drawing on official documents publicly released by different Cypriot authorities, we map the different initiatives adopted by the Cypriot Government in the attempt to assist its diaspora during the pandemic. Our analysis shows that, in line with its traditional approach towards non-residents citizens, Cyprus has adopted a rather pro-active stance vis-à-vis its population abroad. Since the COVID-19 outbreak, several initiatives have been put forward by ministerial actors, often via inter-institutional cooperation, aiming to mobilise resources that could meet diaspora’ needs. However, the Government’s engagement with the diaspora during this crisis has remained rather selective. Most policy measures primarily aimed to provide support to Cypriots in specific (mainly European) destination countries, while also targeting particularly vulnerable groups of individuals stuck abroad during the pandemic.

in Diálogos Socioambientais Publié en 2020-10
ABDALLAH MUNDIM Guilherme
FERRARO ARTUSO Leticia
6
vues

0
téléchargements
Capacidades institucionais dizem respeito a atributos, recursos e habilidades de organizações para atingir seus objetivos e desempenham um papel de destaque na gestão de riscos de desastres por parte dos municípios. O artigo explora duas dimensões principais de capacidades — tangíveis e intangíveis — relevantes para políticas públicas. A partir de pesquisa realizada em municípios da Região Metropolitana de São Paulo, são identificados desafios na gestão de riscos de desastres relacionados a capacidades institucionais.

in Review of International Political Economy Publié en 2020-10
LEBARON Genevieve
MÜGGE Daniel
BEST Jacqueline
2
vues

0
téléchargements
Which blind spots shape scholarship in International Political Economy (IPE)? That question animates the contributions to a double special issue—one in the Review of International Political Economy, and a companion one in New Political Economy. The global financial crisis had seemed to vindicate broad-ranging IPE perspectives at the expense of narrow economics theories. Yet the tumultuous decade since then has confronted IPE scholars with rapidly-shifting global dynamics, many of which had remained underappreciated. We use the Blind Spots moniker in an attempt to push the topics covered here higher up the scholarly agenda—issues that range from institutionalized racism and misogyny to the rise of big tech, intensifying corporate power, expertise-dynamics in global governance, assetization, and climate change. Gendered and racial inequalities as blind spots have a particular charge. There has been a self-reinforcing correspondence between topics that have counted as important, people to whom they matter personally, and the latter’s ability to build careers on them. In that sense, our mission is not only to highlight collective blind spots that may dull IPE’s capacity to theorize the current moment. It is also a normative one—a form of disciplinary housekeeping to help correct both intellectual and professional entrenched biases.

0
vues

0
téléchargements
Des premières années du xxe siècle à la chute de l’Union soviétique, ce livre explore les enjeux politiques, militaires, mais aussi économiques, culturels et migratoires qui ont profondément transformé ces territoires des confins. Ce faisant, il interroge la nature des frontières et de leur évolution dans le monde contemporain. L’histoire du Caucase contemporain, ancienne région de contact entre les empires, est un parcours au fil d’un siècle de relations entre Russie, Turquie et Iran. Des premières années du xxe siècle aux conséquences de la chute de l’Union soviétique, ces territoires de confins furent l’objet d’enjeux politiques et militaires, mais aussi économiques, culturels et migratoires exacerbés par cet ancrage géographique à la croisée des influences. Comment la densité d’un espace frontalier turbulent se retrouve-t-elle au cœur de politiques qui visent à l’homogénéiser et à l’intégrer dans des espaces de plus en plus nationaux ? Comment passe-t-on d’une frontière ouverte, vécue de manière fluide par les populations, à ce lieu de confrontation, politique ou idéologique ? Tandis que la question de la circulation des hommes a pris ces dernières années un caractère dramatique, Étienne Peyrat livre les clés pour comprendre la nature même des frontières et de leur évolution dans le monde contemporain, entre jeu des puissances et vie des sociétés.

Suivant