Co-auteur
  • CLOUET Hadrien (1)
Type de Document
  • Working paper (1)
Publié en 2020-05 Collection Notes de l'Institut Rousseau
30
vues

0
téléchargements
L’activité partielle constitue un des dispositifs les plus anciens de la politique publique de l’emploi. Ce dispositif à caractère préventif répond aux intérêts de plusieurs groupes sociaux. Du côté des salariés, il évite leur paupérisation, leur déqualification et la perte de statut social qu’engendre le chômage total. Toutefois, cet équilibre entre groupes sociaux se disloque dans la crise du Covid-19, où les usages de l’activité partielle apparaissent particulièrement ambigus et problématiques. Cette situation appelle une réforme de l’activité partielle, pour l’adapter aux enjeux contemporains et aux défis à venir. Cette note présente les limites du dispositif en termes de couverture, d’indemnisation et de contrôle des abus avant d’en proposer plusieurs pistes de réformes.