Type de Document
  • Article (2)
  • Compte-rendu d’ouvrage (1)
in European Review of International Studies Publié en 2021-09-06
1
vues

0
téléchargements
Book review of Simon Le Roulley and Mathieu Uhel (eds), "Chercheur.es critiques en terrains critiques" [Critical Researchers in Critical Fields] (Paris: Le Bord de l’Eau, 2020)

L’étude des logiques qui encadrent les processus de production de savoirs sur l’Afrique contemporaine tend à opposer deux conceptions. D’une part, la nécessité d’encourager le mouvement d’africanisation des chercheurs et cadres épistémologiques employés afin de saisir la complexité des dynamiques empiriques locales. D’autre part, celle de reconnaître la pertinence et le poids historique d’appareils théoriques façonnés en universités occidentales, à l’image des approches postcoloniales. Ce papier entend éclairer les modalités de ce débat, par l’étude empirique de la revue African Identities, publiée au Royaume-Uni, qui souhaite faire dialoguer et concilier ces perspectives. Il repose sur la constitution d’une base de données prosopographique et quantitative retraçant à la fois les trajectoires biographiques des contributeurs de la revue, les citations employées dans leurs travaux et les pays d’étude des travaux publiés (2003-2018). À l’aune des débats épistémologiques qui traversent les ambitions éditoriales de la revue et l’étude de l’Afrique plus généralement, l’analyse de ces données met en lumière les modalités et limites du processus d’africanisation de la production scientifique.

23
vues

0
téléchargements
Les décisions de politique étrangère sont des produits complexes, qui dépendent aussi de l’influence de divers groupes bureaucratiques, aux cultures et aux légitimités spécifiques. Le cas de la négociation sur le nucléaire iranien ne fait pas exception, qui a vu s’opposer en France une sensibilité de tradition « régionaliste » et « gaullo-mitterrandienne », à une sensibilité plus « occidentaliste », qui tendra à s’imposer dans le jeu institutionnel sous les présidences Sarkozy et Hollande.