Co-auteur
  • BALZACQ Thierry (6)
  • CHARILLON Frédéric (5)
  • DIECKHOFF Miléna (4)
  • DROZ-VINCENT Philippe (4)
  • Voir plus
Type de Document
  • Partie ou chapitre de livre (53)
  • Article (47)
  • Livre (13)
  • Numéro de périodique (10)
  • Voir plus
in Dictionnaire de la guerre et de la paix Sous la direction de RAMEL Frédéric, DURIEUX Benoît, JEANGÈNE VILMER Jean-Baptiste, RAMEL Frédéric Publié en 2017-10-04
ROCHE Jean-Jacques
12
vues

0
téléchargements
L'anthropologie (mais curieusement pas l'éthnomusicologie) a de longue date étudié la musique qui, chez les peuples sans écriture, accompagne toutes les phases de la vie et est bien sûr utilisée au combat, à la fois comme moyen de communication et comme arme psychologique. Loin d'être aussi universelle que l'adage le prétend, la musique véhicule à ce titre deux discours contradictoires. Elégiaque, elle exalte l'âme ; dionysiaque, elle libère les pulsions. Le pouvoir, religieux puis temporel, ne pouvait manquer de se saisir de cet instrument aussi ambivalent...

Sous la direction de GRANGÉ Ninon, RAMEL Frédéric Publié en 2018-04-24
27
vues

0
téléchargements
À l'heure où la Cour pénale internationale se voit critiquée par nombre de ses détracteurs, cet ouvrage propose une analyse de la judiciarisation internationale au prisme de l’un de ses initiateurs : Hans Kelsen. Le théoricien du normativisme a réfléchi sur le droit international, notamment lors de son exil aux États-Unis. Il ne cessera de promouvoir une Organisation des Nations unies dont le pivot serait une juridiction. Tout en permettant de mieux saisir la trajectoire intellectuelle du juriste viennois outre-Atlantique, les études rassemblées ici soulignent les tensions inhérentes à l’établissement des premiers tribunaux militaires après la Seconde Guerre mondiale, qu’elles concernent la reconnaissance d’un individu justiciable ou bien l’application du principe de non-rétroactivité. Fondé notamment sur la présentation et la traduction de textes consacrés à la responsabilité et à la poursuite des criminels de guerre, cet ouvrage rentre en résonance avec les dilemmes contemporains qui entourent l’établissement d’une justice pénale internationale.

in Arts and International Affairs Publié en 2018-11
JUNG Michael
26
vues

0
téléchargements
The article analyzes the role of Maestro Daniel Barenboim in the Israeli–Palestinian conflict. More precisely, it aims at embedding the actions of a musician in diplomatic studies. With his friend Edward Said, Barenboim created “The East–West Divan Orchestra,” a very well-known structure that was performed in several countries and even in the United Nations. This article distances itself from the diplomacy of celebrity (Cooper 2007) as a relevant category for understanding Barenboim’s action. It also clarifies the ambiguous nature of a musician “who is not a politician” in the international arena.

Espaces non-terrestres accessibles à tous mais détenus par personne, les global commons constituent à l'heure actuelle une préoccupation fondamentale des chancelleries. Préserver leur accès est une condition fondamentale tant pour la projection des forces armées que pour le fonctionnement de l'économie mondialisée. En effet, aucun Etat ne peut assurer une intervention militaire mais aussi sa propre prospérité sans garantir l'accès à l'espace aérien international, l'espace extra-atmosphérique, la haute mer et le cyber...

European Journal of International Relations, l’une des revues les plus influentes en relations internationales (RI), consacra en 2013 un numéro entier intitulé « La fin des théories ». Ayant pour ambition d’offrir un état de la réflexion théorique en RI, il s’est fait l’écho d’une série d’appels multiples : au dialogue entre les paradigmes2, à la synthèse entre ces derniers3, à l’élaboration d’une théorie médiane4, à un usage fondé sur l’éclectisme analytique5 ou bien encore à la promotion du pragmatisme problem-driven6. Néanmoins, cette réflexivité et ce rapport à la théorie ne représentent qu’une partie des travaux contemporains, lesquels prennent parfois d’autres chemins. Ce sont trois d’entre eux qu’analyse la présente lecture critique : enrichir les outils du savant en mobilisant des références de théories sociologiques, rendre plus robustes ou plus intelligibles les ressorts des théories classiques, ou bien, tout simplement, fréquenter les oeuvres des théoriciens passés de façon innovante. De ces trois orientations résulte ainsi une pluralité d’activités théoriques. Elles résident moins dans l’idée de renversement des métaphores majeures issues de la seconde moitié du 20e siècle (de la boule de billard à la fameuse toile d’araignée par exemple) que dans une nécessaire reconnaissance : l’inscription normative de toute théorie des RI...

in Sciences humaines Publié en 2017-01
25
vues

0
téléchargements
L’idée d’une paix perpétuelle, vieille de trois siècles, a montré ses limites. Mais le rêve de paix demeure. De nouvelles méthodes, inspirées de traditions non occidentales se mettent en place pour construire un monde plus pacifique.

in La sécurité humaine. Une nouvelle conception des relations internationale Sous la direction de RIOUX Jean-François Publié en 2001-01
RAMEL Frédéric
3
vues

0
téléchargements
Ce chapitre n'a pas de résumé.

in L'Union européenne en tant que tiers stratégique Sous la direction de RAMEL Frédéric, RAMEL Frédéric Publié en 2011-12
DAGAND Sophie
DEROCHE-GURCEL Liliane
8
vues

0
téléchargements
Ce chapitre n'a pas de résumé.

Sous la direction de DURIEUX Benoît, JEANGÈNE VILMER Jean-Baptiste, RAMEL Frédéric Publié en 2017-10-04
114
vues

0
téléchargements
L’entrée dans le XXIe siècle n’a pas relégué la guerre dans la catégorie des reliques de l’histoire, bien au contraire. Depuis le 11 septembre 2001 jusqu’aux actions menées par l’État islamique en passant par les interventions au Moyen-Orient ou au Mali, les événements récents confirment son actualité. Affectée par une série de mutations qui dépassent les seules innovations technologiques et l’irruption de nouveaux acteurs stratégiques, la guerre doit être pensée dans toutes ses dimensions, historiques et philosophiques, politiques et militaires, juridiques et prospectives. Et une telle entreprise ne peut être conduite sans que, en symétrie, la paix soit appréhendée dans ses fondements, ses modèles et ses conditions. Regroupant plus de 300 entrées et faisant appel à plus de 200 contributeurs – universitaires, militaires, acteurs de la société civile –, le présent dictionnaire entend offrir une série de repères indispensables pour analyser ces enjeux de notre temps, avec un double objectif : constituer un ouvrage de référence en langue française sur les questions stratégiques et contribuer à la consolidation des études sur la guerre et la paix dans le monde francophone. (Résumé éditeur)

Suivant