Co-auteur
  • BALZACQ Thierry (6)
  • CHARILLON Frédéric (5)
  • DIECKHOFF Miléna (4)
  • DROZ-VINCENT Philippe (4)
  • Voir plus
Type de Document
  • Partie ou chapitre de livre (53)
  • Article (47)
  • Livre (13)
  • Numéro de périodique (10)
  • Voir plus
34
vues

0
téléchargements
On croyait la guerre à bout de souffle. Elle ressurgit sous de nouveaux visages. Les armées régulières côtoient sur le terrain d'autres figures combattantes : l'insurgé, le mercenaire, le robot, le cyber.

27
vues

27
téléchargements
Le français fut un outil majeur de communication dans les relations diplomatiques. Aujourd’hui, cet usage est de moins en moins avéré, notamment au sein des organisations intergouvernementales qu’elles soient universelles ou régionales. Néanmoins, la dimension linguistique ne doit pas occulter d’autres aspects qui révèlent la présence de plusieurs francophonies à l’œuvre sur la scène diplomatique : des institutions francophones (l’Organisation Internationale de la Francophonie et ses opérateurs), aux acteurs francophones émanant de la société civile. Comment ces différentes francophonies perçoivent leur rôle dans un système international contemporain caractérisé par une série de changements saillants sur le plan de sa structure (redistribution des capacités de puissance avec l’éclosion des « émergents ») ou bien de sa nature (homogénéisation partielle des valeurs et critique de l’occidentalisation du monde) ? C’est là l’objet de cet article qui aura deux principaux objectifs : identifier le répertoire d’action diplomatique privilégié par les acteurs institutionnels francophones et qualifier le rôle diplomatique exercé par les F(f)rancophonies allant de la logique du désenclavement à la posture du renforcement des capacités.

in Etudes internationales Publié en 2009-03
RAMEL Frédéric
69
vues

69
téléchargements
La construction d’une pensée repose bien souvent sur la mise en relief de distinctions afin de clarifier son propre chemin. La réflexion menée par Schmitt est une réponse critique au normativisme de Kelsen, y compris en matière de relations internationales. L’opposition entre les deux juristes porte sur l’organisation de la sécurité collective et sur la conception du droit international (dépasser la primitivité du droit actuel pour Kelsen, renouer avec le droit public européen pour Schmitt), mais aussi sur la nature des relations internationales : élargissement à d’autres acteurs que les États et appels à l’universum pour Kelsen ; concentration sur les acteurs étatiques et irréductibilité du pluriversum pour Schmitt. (Présentation de l'éditeur)

in Le multilatéralisme : mythe ou réalité Sous la direction de BACOT-DÉCRIAUD Michèle Publié en 2008-01
RAMEL Frédéric
9
vues

0
téléchargements
Ce chapitre n'a pas de résumé.

in Annuaire français des relations internationales Publié en 2005-01
RAMEL Frédéric
127
vues

127
téléchargements
Concept popularisé par Brian Hocking, la diplomatie de catalyse se définit comme une association d’acteurs pluriels (essentiellement États et représentants de la société civile) tissant entre eux des relations flexibles autour d’objectifs précis ; elle reflète cette tendance à l’émergence d’un rôle de plus en plus saillant joué par les ONG sur la scène mondiale, ce que Mario Bettati a qualifié de nouvel aiguillon de la diplomatie internationale. Bien que contestée par certains États, cette nouvelle forme de diplomatie semble sous-jacente à plusieurs créations normatives en matière de droit international public, en particulier le Statut de Rome portant constitution de la Cour pénale internationale. En effet, une coalition regroupant un millier d’ONG a exercé une action de sensibilisation auprès des opinions publiques mais également certaines pressions sur les gouvernements afin de rendre effectif le Statut signé en 1998 ; cette mobilisation a joué un rôle indéniable dans le processus de ratification du statut portant à 66 le nombre d’États-parties en 2002. En explicitant l’implication de la coalition et en évaluant l’influence de ses principaux membres dans la mise en place de cette institution-clef sur le plan de la justice pénale internationale, il convient de voir dans quelle mesure des acteurs de la société civile participent à la création de normes internationales dans le contexte de l’après-guerre froide.

in Revue française de science politique Publié en 2018-07
ALLÈS Delphine
PETITEVILLE Franck
0
vues

0
téléchargements
Chronique bibliographique des RI présentant soixante-dix ouvrages sous forme de lectures critiques.

in 10 concepts d’anthropologie en science politique Sous la direction de DEVIN Guillaume, HASTING Michel Publié en 2018-10-04
ROSOUX Valérie
9
vues

0
téléchargements
A la différence d'autres disciplines, la science politique s'est emparée tardivement de la notion d'échange pour en faire un objet de recherche. A cet égard, deux approches se distinguent : celle qui aborde l'échange à partir des acteurs et des ressources considérées comme politiques, et celle qui l'envisage à partir de sa finalité politique propre, que ce soit la régulation de la démocratie ou les formes de la domination. L'objet du présent chapitre ne vise pas à reprendre les cadres analytiques qui président à ces approches, mais, plus modestement, à proposer une lecture de l'échange en science politique sur la base d'un seul et unique modèle : celui de Claude Lévi-Strauss...

in Un monde fragmenté. Autour de la sociologie des Relations internationales de Bertrand Badie Sous la direction de ALLÈS Delphine, MALEJACQ Romain, PAQUIN Stéphane Publié en 2019-01
49
vues

0
téléchargements
[...] Le souci d’éclairer les évolutions de l’espace mondial contemporain, des « Printemps » arabes à la valorisation de la déviance comme arme politique, forme [...] le fil conducteur de ce volume. Les 26 auteurs ici rassemblés, qui ont accompagné d’une façon ou d’une autre l’évolution de la pensée de Bertrand Badie, rendent ainsi hommage à ses travaux et à sa sociologie de l’international. [...]

in Méthodes de recherche en relations internationales Sous la direction de DEVIN Guillaume Publié en 2016-06-06
22
vues

0
téléchargements
Traités, déclarations, résolutions. L'un des premiers matériaux auquel tout internationaliste se confronte est de nature textuelle, que ces matériaux soient de nature orale ou écrite.Comment aborder cette présence fondamentale du langage en relations internationales comme dans toute réalité politique ? Quels outils l'analyste peut-il mobiliser en vue de les exploiter ? Afin de répondre à ces interrogations, l'objectif de ce chapitre est de présenter une série de méthodes empruntées à deux univers distincts : celui de la lexicographie, d'une part, celui de la pensée politique, d'autre part...

138
vues

0
téléchargements
La course aux armements a repris de plus belle, la surenchère nucléaire se poursuit, les interventions militaires et attentats terroristes se multiplient, la technicisation des combats va croissant, le dérèglement climatique fait entrevoir l'imminence d’une guerre contre la nature… Et pourtant, nous restons convaincus de vivre l’âge le plus pacifique de l’histoire de l’humanité. Nous continuons de croire aux promesses, formulées avec la fin de la guerre froide, d’un monde totalement apaisé. L’Enjeu mondial revient sur les grandes interprétations du fait guerrier, qu’elles privilégient la disparition des affrontements interétatiques, la normalisation à travers le prolongement sans fin des états d’urgence ou la transformation des modes et des espaces de combat. À l’aide de panoramas illustrés et chiffrés, de cartographies, d’entretiens et de débats avec les meilleurs spécialistes francophones et anglophones, il s’ouvre aux dernières avancées de la recherche sur la conflictualité, qui ont permis à la fois de renouveler les instruments de mesure et les concepts, de comprendre ce qui cause la guerre et ce qui aide à la contenir. Coréalisée par le CERI, l’Atelier de cartographie et les Presses de Sciences Po, la collection « L’Enjeu mondial » propose les analyses de spécialistes illustrées de façon claire et pédagogique par des cartes et des graphiques en couleurs enrichies des données les plus récentes. Ses ouvrages sont complétés et actualisés sur : www.sciencespo.fr/enjeumondial

Suivant