Co-auteur
  • HENRY Marc (11)
  • CHERNOZHUKOV Victor (7)
  • CARLIER Guillaume (6)
  • TIBI Philippe (4)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article (25)
  • Working paper (14)
  • Article de presse ou magazine (6)
  • Thèse de doctorat (3)
  • Voir plus
in Les Temps modernes Publié en 2009-10
TIBI Philippe
12
vues

0
téléchargements
La crise, apparue lors de l’été 2007, n’est pas une crise de la finance ou celle du capitalisme financier (qu’est-ce d’ailleurs qu’un capitalisme non financier ?). Elle est simplement une crise du capitalisme. Comment qualifier autrement un processus qui a combiné faillite de grandes institutions financières, inaptitude des marchés à donner une valeur à des actifs réputés ultra-sécurisés, menaces sur le système financier international, ralentissement brutal des commandes industrielles, incapacité des agents économiques à anticiper l’avenir immédiat ? Pendant plusieurs mois, le monde a cru devoir se préparer à l’arrêt de la course du temps, à la liquidation des actifs en vue de rembourser séance tenante les passifs. La confiance dans l’avenir est l’essence même du capitalisme et pendant une longue période, dont nous ne sommes d’ailleurs pas totalement sortis, les banques, icônes du capitalisme, n’ont traité entre elles que sous la protection de leurs gouvernements (...).

in Mathematics of Operations Research Publié en 2012
GALICHON Alfred
CHARPENTIER Arthur
HENRY Marc
0
vues

0
téléchargements
We revisit Machina's local utility as a tool to analyze attitudes to multivariate risks. Using martingale embedding techniques, we show that for non-expected utility maximizers choosing between multivariate prospects, aversion to multivariate mean preserving increases in risk is equivalent to the concavity of the local utility functions, thereby generalizing Machina's result in Machina (1982). To analyze comparative risk attitudes within the multivariate extension of rank dependent expected utility of Galichon and Henry (2011), we extend Quiggin's monotone mean and utility preserving increases in risk and show that the useful characterization given in Landsberger and Meilijson (1994) still holds in the multivariate case.

We propose a methodology for constructing confidence regions with partially identified models of general form. The region is obtained by inverting a test of internal consistency of the econometric structure. We develop a dilation bootstrap methodology to deal with sampling uncertainty without reference to the hypothesized economic structure. It requires bootstrapping the quantile process for univariate data and a novel generalization of the latter to higher dimensions. Once the dilation is chosen to control the confidence level, the unknown true distribution of the observed data can be replaced by the known empirical distribution and confidence regions can then be obtained as in Galichon and Henry (2011) and Beresteanu, Molchanov and Molinari (2011).

in The review of economic studies Publié en 2011
HENRY Marc
0
vues

0
téléchargements
We propose a computationally feasible way of deriving the identified features of models with multiple equilibria in pure or mixed strategies. It is shown that in the case of Shapley regular normal form games, the identified set is characterized by the inclusion of the true data distribution within the core of a Choquet capacity, which is interpreted as the generalized likelihood of the model. In turn, this inclusion is characterized by a finite set of inequalities and efficient and easily implementable combinatorial methods are described to check them. In all normal form games, the identified set is characterized in terms of the value of a submodular or convex optimization program. Efficient algorithms are then given and compared to check inclusion of a parameter in this identified set. The latter are illustrated with family bargaining games and oligopoly entry games.

in Revue Banque Publié en 2012-06
TIBI Philippe
GALICHON Alfred
0
vues

0
téléchargements
La raréfaction de l’actif sans risque dans les pays développés est une atteinte modeste à la théorie financière, mais surtout une remise en cause profonde d’une mondialisation dominée par l’Occident et d’un modèle de marché fondé sur des garanties indiscutables.

in Economic Theory Publié en 2013-11
QUAH John K.-H
0
vues

0
téléchargements
Almost invariably, economic models postulate that agents behave according to some type of maximizing behavior. This is true even of models in behavioral economics, though agents in those settings may be unsophisticated in some way or have preferences that depart from classical assumptions (...).

in Gazette de la société et des techniques Publié en 2003-09
GALICHON Alfred
AUTRET Matthieu
4
vues

4
téléchargements
Les comptes des entreprises ont récemment défrayé la chronique. Il faut dire que la comptabilité peut mentir, comme le montrera l’histoire du redressement spectaculaire de l’entreprise Cacahuète S.A. Peut-elle même dire le vrai ? La comptabilité, loin d’être une science exacte, est un art du consensus. Or ce consensus a achevé de se lézarder avec la bulle internet, faisant apparaître au grand jour des failles dans le système d’information financière. Trouvera-t-on de nouveaux consensus ?

1
vues

1
téléchargements

in Les Echos Publié en 2003-12-30
GALICHON Alfred
AUTRET Matthieu
1
vues

0
téléchargements
Cette publication n'a pas de résumé.

Publié en 2004-05
VÉRON Nicolas
GALICHON Alfred
AUTRET Matthieu
2
vues

0
téléchargements
Enron, Andersen, Parmalat : des entreprises majeures ont disparu brutalement à la suite de la révélation de manipulations financières. La comptabilité ne peut plus être considérée comme une science exacte, et la crise de confiance s’installe au cœur même du fonctionnement des marchés. En saisir les causes et les enjeux est aujourd’hui indispensable. Ce livre part d’un constat : les règles comptables ne sont pas neutres, elles sont à la fois un miroir et un élément structurant de notre système économique. S’adressant à la fois au public éclairé et aux praticiens, multipliant les exemples et les cas concrets, il donne à chacun les clés pour comprendre le nouveau monde de l'information financière. La montée en puissance et l’internationalisation des marchés de capitaux bouleversent les équilibres traditionnels entre entreprises, auditeurs, investisseurs et puissance publique. En analysant ces mouvements sous le prisme de l’information financière, les auteurs apportent une perspective inédite à la réflexion sur la transformation du capitalisme.

Suivant