Document Type
  • Article (1)
En 1974, Barthes voyage en Chine avec des membres de la revue Tel Quel. Ses notes rendent compte du malaise qu’il a ressenti lors de ce séjour. Dans cet article, nous souhaiterions montrer que ce mal-être tient à l’imposition d’un emploi du temps irrespectueux de sa temporalité subjective. Barthes anticipe ainsi le « fantasme idiorrythmique » qu’il théorisera deux ans plus tard, lors de son premier cours au Collège de France.