Co-auteur
  • BOUËT Antoine (1)
Type de Document
  • Thèse de doctorat (1)
Directeur de la thèse BOUËT Antoine Publié en 2012-06
53
vues

53
téléchargements
Cette thèse procède à une analyse comparative des politiques commerciales et agricoles en Afrique sub-saharienne, en se concentrant sur la cohérence des politiques pour le développement. Elle examine les politiques mises en œuvre historiquement dans la région, en les reliant à l'histoire de la pensée économique, et explore les débats sur le rôle de l'agriculture, des politiques commerciales et du recours à l'intervention publique dans les stratégies de développement. Le chapitre I analyse les principaux défis et opportunités pour le commerce agricole de l'Afrique sub-saharienne au vu de l'évolution des marchés agricoles mondiaux et des accords commerciaux en cours de négociation. Les chapitres II et III montrent l'utilité des modèles d'équilibre général calculable mondial pour comparer intégration régionale et intégration multilatérale, en considérant l' impact de ces stratégies sur le produit intérieur brut, le bien-être et la distribution sectorielle de la croissance. Le chapitre III est une étude de cas sur le Malawi. Le modèle global y est lié à un modèle national et à des enquêtes ménages, ce qui permet de comparer les effets distributifs des politiques commerciales et des politiques agricoles sur la pauvreté. Cette thèse démontre que l'intégration régionale peut apporter des gains économiques substantiels à l'Afrique sub-saharienne et promouvoir des exportations agricoles plus diversifiées et à des stades de transformation plus avancés que l'intégration multilatérale ; et que seules certaines réformes politiques permettent de réduire la pauvreté des petits agriculteurs, qui constituent la majorité des personnes pauvres et vulnérables en Afrique sub-saharienne.