Co-auteur
  • MEDRANO CAVIEDES Cecilia (1)
Type de Document
  • Thèse de doctorat (1)
Directeur de la thèse FONTAINE Guillaume Publié en 2015-06
MEDRANO CAVIEDES Cecilia
31
vues

31
téléchargements
Cette étude examine les élaborations de politique fiscale en se concentrant sur un cas particulier: celui du Venezuela sur la période 2000-2010. La sélection de ce cas particulier permet d’intégrer deux aspects marquants, connus pour avoir des effets importants sur la performance rentière: un saisissant choc pétrolier de 2004 à 2008 et l’introduction d’un nouveau régime politique de type semi-autoritaire. Au cours de la dernière décennie du 21ème siècle, le régime politique du Venezuela a substantiellement été transformé. Les modes de gouvernance du pays et précisément ceux du secteur pétrolier ont connu une profonde mutation. L’institution fiscale du Venezuela changea considérablement dans les années 2000 avec une nouvelle conception du management des ressources politiques. Le paradigme ‘semer le pétrole’ fut remplacé par un modèle de distribution directe et centralisé des rentes pétrolières. Grâce à un gouvernement récemment élu et l’adoption d’une nouvelle constitution en 1999, une série de changements substantiels débuta, amorçant de véritables métamorphoses institutionnelles et de nouvelles dynamiques au sein des sphères politiques, économiques et sociales. Plusieurs réformes légales ont été progressivement introduites pour modifier les normes du système de Management des Finances Publiques (PFM) ainsi que les normes budgétaires, générant ainsi de nouvelles dynamiques dans l’aménagement des dépenses publiques, dans les modèles d’allocation de rente, et dans l’ensemble de la gestion des ressources. Ces mesures créant de nouvelles élaborations fiscales, et plus important encore, une nouvelle architecture de finances publiques.