Co-auteur
  • GUYET Rachel (11)
  • LEPESANT Gilles (4)
  • FODOR Ferenc (4)
  • DABROWSKI Marcin (3)
  • Voir plus
Type de Document
  • Partie ou chapitre de livre (32)
  • Article (26)
  • Livre (17)
  • Contribution à un site web (8)
  • Voir plus
23
vues

0
téléchargements
Nana est le roman d’une société malade. D’une société qui entretient un rapport névropathique à la femme, à tous les stades de son développement. À l’heure de #MeToo, l’analyse de Zola permet de porter un autre regard sur cette violence honteuse, dont il repère finement les sous-jacents sociologique.

2
vues

0
téléchargements
Nana est le roman d’une société malade. D’une société qui entretient un rapport névropathique à la femme, à tous les stades de son développement. À l’heure de #MeToo, l’analyse de Zola permet de porter un autre regard sur cette violence honteuse, dont il repère finement les sous-jacents sociologique

Si les objectifs énoncés pour 2020 par l’UE dans le cadre du Paquet Énergie-Climat de 2009 ne semblent pas hors d'atteinte, la valeur ajoutée de la transition énergétique en termes d'emplois et d'innovation fait débat. L'effort a en effet davantage porté sur les politiques de soutien à la demande que sur une structuration des filières permettant à l'offre européenne de s'imposer. L’UE comptait dans les différentes filières 1,16 million d’emplois en 2017, soit moins qu’en 2015. Alors que la filière photovoltaïque connait une forte dynamique dans le monde, elle continue de subir des pertes d’emplois. D’autres filières comme la biomasse ou la géothermie poursuivent, elles, leur croissance. L’UE a pris plusieurs initiatives (l’Airbus de la batterie étant la plus significative) mais la valeur ajoutée de la transition énergétique en termes d’emplois demeure faible, un constat d’autant plus préoccupant que les pertes d’emploi liés à la transition énergétique (dans les énergies fossiles, dans le nucléaire, dans la fabrication de voitures thermiques) s’annoncent, elles, conséquentes. Plus que jamais la transition énergétique apparaît comme une transition économique et sociale pour laquelle l’UE a des atouts mais pas de véritable stratégie. La situation varie néanmoins d’un pays à l’autre, du moins dans l’éolien.

in Editions Hermann Publié en 2019-11-08
31
vues

0
téléchargements
La littérature vient parfois au service des sciences sociales. Le roman de Stefan Zeromski, L’avant – printemps (1924, traduit du polonais par A. Ciesielska-Ribard et K. Bourneuf, Trakt Editions 2018) propose une subtile réflexion sur les malaises sociaux.

in Editions Hermann Publié en 2019-09-13
26
vues

0
téléchargements
À l’heure de la montée des populismes, du Brexit et des gilets jaunes, la lecture de l’ouvrage de José Ortega y Gasset "La révolte des masses" (1929) (Préface de José-Luis Goyena, traduit de l’espagnol par L. Parrot, Les Belles Lettres, 2010) est d’une actualité brûlante.

Au tournant du XXe siècle, les débats sur l’hérédité et le déterminisme biologique traversent l’ensemble des sciences, naturelles, médicales et sociales, laissant une large place à l’irrationalité dans le développement individuel et collectif. Freud et Weber s’y sont confrontés en s’attachant à définir la nature de la conscience et de l’inconscient pour comprendre les phénomènes de leur époque : ceux des masses en colère, de la religion et de l’antisémitisme, enfin de la guerre mondiale. L’intérêt de comparer ces deux pensées ne tient pas seulement au fait que pareille tentative a été rarement menée. Il tient surtout au fait que les mêmes questions se posent à nous aujourd’hui : celle de l’irrationalité du champ politique ; la dépersonnalisation individuelle et l’aliénation collective dans le groupe ; la soumission à l’autorité et le désir de la force ; enfin, celles concernant le risque toujours menaçant du renversement des démocraties dans les régimes autoritaires et la revalorisation incessante d’un antisémitisme jamais éteint.

27
vues

0
téléchargements
Entretien avec François Bafoil, directeur de recherche CNRS au CERI et auteur de Freud, Weber. L’hérédité – races, masses et tradition, aux éditions Hermann. Propos recueillis par Corinne Deloy

12
vues

0
téléchargements
The main interest of an analysis of the Cambodian variant of the Special Economic Zones is related to the nature of the regime, the involvement of public and private organizations and the influence of the supranational context. This approach also helps to shed light on the nature of capitalism that dominates this small state of the Mekong Region.

La Bulgarie avait en 1990 l’un des nombre d’enfants, ayant des parents vivants, abandonnés dans des institutions parmi le plus élevé au sein des de l’Union Européenne. En portant notre attentions sur la manière dont la candidature à l’Union Européenne a affecté l’héritage post-communiste en Bulgarie, notre thèse cible le développement de la réforme des orphelinats et donc des institutions en approfondissantle concept de « désintitutionnalisation ». Dans un second temps, nous comparons cette réfome à la réforme britannique. Notre objectif est d’éclairer le rôle de l’Union européenne dans la transformation des politiques sociales de protection de l’enfance. Notre terrain de recherche est celui de la Bulgarie et du Royaume-Uni et leurs systèmes de protection infantile de 1989 à 2015.

in L'Europe. Encyclopédie historique Sous la direction de CHARLE Christophe, ROCHE Daniel Publié en 2018-10
42
vues

0
téléchargements
Entrée "Pologne" de l'encyclopédie

Suivant