Coauthor
  • GUYET Rachel (10)
  • FODOR Ferenc (4)
  • LEPESANT Gilles (3)
  • DABROWSKI Marcin (3)
  • Show more
Document Type
  • Part or chapter of a book (32)
  • Article (26)
  • Book (17)
  • Periodical issue (6)
  • Show more
in Government-Linked Companies and Sustainable, Equitable Development Sous la direction de BAFOIL François, BAFOIL François, GOMEZ Terence, CHEONG Kee-Cheok Publication date 2015-01
1
views

0
downloads
After 1990, privatization became the decisive policy for the internal transformation of former Soviet-type economies throughout Central and Eastern Europe. It corresponded with the first post-communist decade (1990s) and provided a basis for the second transformation in the 2000s. This second transformation could be classified as being externally driven in that it took place as preparation for entry into the EU. These two periods are covered by the present chapter, which will focus on an analysis of the Polish case and the transformation of state-owned enterprises.

in Accès à l’énergie en Europe. Les précaires invisibles Sous la direction de BAFOIL François, BAFOIL François, FODOR Ferenc, LE ROUX Dominique Publication date 2014-03
6
views

0
downloads
La première partie de cet ouvrage a cherché à établir la nature du lien entre libéralisation du secteur énergétique et précarité énergétique. Elle a conclu non pas à une causalité directe entre les deux termes, mais au fait que cette libéralisation du secteur a permis la mise en place de conditions telles que, sous l’effet d’une cause quelconque – individuelle avec les accidents de la vie par exemple...

Les transformations de la classe ouvrière dans la période post-communiste, soulèvent la question des processus de différenciation qui ont affecté les statuts, les chances de jeu, les représentations des acteurs. Avec les changements qui ont touché les droits de propriété, plusieurs types d'entreprises sont apparus, parmi lesquels les unités reprises par les investisseurs , étrangers. Les réductions d'emploi y ont : été très importantes, affectant notamment les postes ouvriers. La classe ouvrière de type soviétique a ainsi été la «grande perdante» des transformations initiées en 1990. Cet article s'attache d'abord à souligner le degré d'autonomie dont elle disposait sous l'ancien régime pour mieux comprendre qu'avec le changement des droits ? de propriété, les représentations comme . les statuts sociaux ont été profondément remodelés. L'auteur s'appuie sur des enquêtes conduites dans des cimenteries en Pologne en 1997 et 1998.

in Critique internationale Publication date 2000-10
BAFOIL François
4
views

0
downloads
La mise en place d'administrations publiques performantes, notamment au niveau local, a été une des exigences majeures de la période post-communiste. Mais cet impératif a entraîné des conflits entre deux types d'acteurs s'appuyant sur des sources de légitimité différentes : professionnalisme pour l'administration, contrôle démocratique pour les élus. Le champ de l'emploi en offre un exemple pertinent dans la mesure où l'apparition du chômage a accompagné la disparition de l'ancien régime. Le cas polonais met en évidence les oppositions entre bureaucratie administrative et démocratie politique, entre déconcentration des pouvoirs administratifs et décentralisation de l'action collective, entre efficacité économique et efficacité sociale. Son examen soulève la question de la source du contrôle (insiders vs. outsiders) dans les transformations post communistes.

in Politiques européennes Sous la direction de DEHOUSSE Renaud Publication date 2009
1
views

0
downloads
Plan de l'article : I Fonds de cohésion et fonds structurels - 1 Les fonds structurels : origines et principes - 2 L’évolution des programmations - 3 La nouvelle programmation, 2007-2013 - II La cohésion économique et sociale des pays du sud et de l’est européen - 1 Croissance et aggravation des disparités - 2 Le cas irlandais et les pays de la cohésion - 3 Les enjeux de l’Europe centrale et orientale - III Conclusion

25
views

0
downloads
Si les expériences de la guerre de 1914-1918 nous frappent encore si puissamment, ce n’est pas seulement en raison de l’acharnement des combats sans cesse rejoués ou du nombre effarant d’individus tués. C’est aussi, comme le souligne Freud, parce que cette guerre mondiale a mis à nu la jouissance du meurtre au plus profond du Moi et l’irrépressible désir de faire mal, son retour incessant dans l’histoire et la volonté de fuir dans des postures illusoires. Ces enseignements freudiens nous permettent aujourd’hui de comprendre plusieurs dimensions de la « mentalité radicalisée » des soldats de l’Etat islamique : leur volonté de rétablir par la guerre l’origine du monde pour mieux s’unir en Dieu ; celle de faire couler le sang pour mieux retrouver une unité initiale à jamais perdue ; la liquidation de toute altérité au prétexte d’extirper tout péché dans l’histoire. Qu'en est-il, aujourd'hui, de cet inlassable désir de meurtre?

in L'énergie éolienne en Europe Sous la direction de BAFOIL François, BAFOIL François Publication date 2016-02
4
views

0
downloads
Pour comprendre la notion d'acceptabilité sociale de l'éolien en Europe, il est postulé que les conflits qui se développent autour de cette énergie renouvelable s'inscrivent dans différentes architectures de gouvernance. Ces dernières mêlent à travers des échanges et des oppositions, de manière différente dans chaque cas, l’État central, la région et les collectivités locales, ainsi que des acteurs publics et privés. Susceptibles d'entraîner des innovations variées, d'ordre institutionnel, économique, financier, voire politique, ces conflits peuvent être pensés comme les ferments de l'approfondissement de la démocratie locale mais aussi comme des sources d'exclusion sociale.

in Critique internationale Publication date 2004-10
BEAUMELOU Fabienne
LHOMEL Edith
PERRON Catherine
10
views

10
downloads
Alors que les huit premiers pays d’Europe centrale et orientale sont officiellement devenus membres de l’UE, une évaluation des jumelages, instrument mis en place par la Commission en 1998 dans le cadre du programme PHARE semble opportune. Il s’agit dans un premier temps d’analyser le fonctionnement de cet outil et les types d’interactions entre les différents acteurs en jeu. On pourra ainsi mettre en évidence l’adaptation ou non des procédures aux objectifs qui visent l’harmonisation et la convergence entre les différents systèmes, la qualité de la prise en compte des besoins et des attentes des participants et pour finir la réussite du processus d’européanisation. L’enjeu central étant in fine celui de l’apprentissage des bonnes pratiques, comme processus d’accompagnement, d’imitation, de correction et en fin de compte d’adaptation des règles et normes de l’UE.

195
views

195
downloads
Cette thèse cherche à évaluer la politique de développement mise en œuvre par les autorités mongoles entre 1990 et 2016. Elle s’articule autour de la question de recherche suivante : Entre « malédiction des ressources », sinophobie et dépendance, comment la Mongolie démocratique et libérale fait-elle face au défi du développement économique pour préserver son indépendance et sa souveraineté et éviter d'être « transformée en une simple annexe de matières premières » pour la Chine ? À travers ce prisme, cette thèse ambitionne de rendre compte du processus de transition suivi par la Mongolie après 1990. L’objectif est de proposer une description du nouveau système politico-économique qui a vu le jour, donc des spécificités de son capitalisme. Outre cette contribution aux études mongoles, cette thèse entend également permettre de mieux comprendre les défis auxquels sont confrontés les États riches en matières premières dans leur processus de développement. Enfin, elle entend contribuer à expliquer les mécanismes qui ont conduit à la divergence observée dans les processus de transitions politique et économique des pays postsocialistes.

in L'enjeu mondial : les pays émergents Sous la direction de JAFFRELOT Christophe Publication date 2008
1
views

0
downloads
Les mutations que connaissent actuellement les territoires est-européens sont à la fois l’héritage des profondes transformations imposées par le modèle soviétique de 1945 à 1989 et le fruit des nouvelles dynamiques économiques enclenchées depuis 1989. Si la première décennie du postcommunisme a été marquée par l’effondrement des milieux industriels et agricoles traditionnels, l’arrivée dans certains secteurs d’investissements directs étrangers et le bourgeonnement des activités privées, la seconde décennie se caractérise par l’émergence de pôles de développement articulés aux aides européennes, notamment aux fonds structurels. La recomposition radicale des environnements productifs hérités de l’ancien régime a débouché, dans la décennie 1990, sur une vaste réorientation des échanges vers l’Ouest. Les inégalités territoriales qui avaient été contenues sous l’effet d’une politique égalitariste se sont creusées après 1990 à la suite de la polarisation du développement. Les notions de métropolisation, de cluster et de coopérations transfrontalières qui structurent le développement économique à l’Ouest s’imposent désormais à l’Est comme les catégories de base du développement, qui soutiennent des taux de croissance élevés, largement supérieurs aux moyennes de l’Union européenne à quinze.

Next