Co-auteur
  • LE GALÈS Patrick (14)
  • GODEFROY Thierry (11)
  • BEZES Philippe (8)
  • HALPERN Charlotte (8)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article (43)
  • Article de presse ou magazine (39)
  • Partie ou chapitre de livre (37)
  • Audiovisuel (23)
  • Voir plus
49
vues

0
téléchargements
1ères lignes : « Ce soir, je partage avec vous ce que nous savons et ne savons pas ». (Emmanuel Macron, adresse aux Français du 13 avril 2020). Voilà un Président de la République qui revendique ouvertement son ignorance tandis que des experts reconnaissent publiquement que le Covid-19 est loin d’avoir révélé tous ses secrets. Oui – les temps changent. Habituellement, ceux qui nous gouvernent s’emploient, pour nous rassurer, à dire qu’ils consultent les experts, qu’ils suivent leurs avis et que la situation est sous contrôle. Mais il faut bien reconnaître que depuis quelques années cette position devient de plus en plus difficile à tenir. La confiance inconditionnelle dans la science, qui permettait de justifier les décisions, a été émoussée. Elle laisse progressivement place au doute voire à la suspicion et dans certains cas à l’incrédulité.

in Analyse opinion critique Publié en 2020-03-27
CALLON Michel
152
vues

0
téléchargements
Qu’est-ce que l’idéologie « anti-précautionniste » qui semble guider aujourd’hui l’espace politico-administratif ? Et quelles en sont les conséquences ? Une analyse de Michel Callon et de Pierre Lascoumes

Cahuzac, Tapie, Bygmalion, Sarkozy-Kadhafi, Woerth-Bettencourt, Ferrand… Comme les précédentes, la décennie 2010 connaît son lot de scandales politico-financiers. Parmi les dernières, les affaires Fillon et Balkany nous rappellent une caractéristique de l’époque : une demande unilatérale et inassouvie de punition des puissants convaincus d’avoir commis des délits. Ces derniers sont-ils ou non traités comme tout un chacun ? Le 1 se penche sur la question et revient sur la conquête d’indépendance récente de la justice, l’évolution des conditions de son exercice, ses nouveaux pouvoirs et les impasses qu’elle rencontre. Intervenant(s) : Régis Jauffret, Eva Joly, Pierre Lascoumes, Denis Podalydès Présentée par : Lucie Chaumette, Julien Bisson

Publié en 2020-02-29 Nom de la conférence Conférence Politeia
14
vues

0
téléchargements
Nos élites sont-elles au dessus des lois ? Si tout système de gouvernance s'accompagne d'un système de loi, dans quelles mesures certaines personnes peuvent s'en détourner ? Que ce soit au travers d'affaires financières, de corruption ou de liens étroits entretenus avec notre système juridique, les exemples continuent encore aujourd'hui de certains politiques et responsables d'entreprises qui manquent à leur premier devoir: l'exemplarité. Politeia propose ce mois-ci de revenir sur ce phénomène qui mine la confiance en notre démocratie.

in Analyse opinion critique Publié en 2020-02-18
14
vues

0
téléchargements
S’il existait un petit manuel de survie de politique publique dans la collection « pour les nuls », le gouvernement y apprendrait, par exemple, comment la réforme des retraites s’offre comme exemple paradigmatique du modèle de l’anarchie organisée. Voici donc ici l’ébauche d’un tel ouvrage, dont l’utilité ne serait pas négligeable pour les grands cerveaux qui nous gouvernent. La collection « Pour les nuls » mêle humour et notions élémentaires. Malheureusement la version « Politique publique » n’existe pas, il faut l’écrire. Les grands cerveaux qui nous gouvernent y puiseraient quelques idées de base. La situation de la réforme des retraites est typique de ce que M. D. Cohen, J.G. March et J. P. Olsen ont nommé en 1972 « une anarchie organisée ». Dans ce modèle, la croyance en une solution magique, ici « la retraite à points », cherche un problème à résoudre. Pour sortir du chaos actuel, nous suggérons la lecture de petits manuels de survie, modestes, peu coûteux (genre Que Sais-je ?) contenant quelques clefs en matière de politique publique

À moins de deux mois du premier tour des élections municipales, six listes sont annoncées à Sablé-sur-Sarthe. Le maire sortant, Marc Joulaud, devra faire face à un ancien conseiller de sa majorité, et à un calendrier judiciaire délicat.

Carlos Ghosn, accusé de malversations financières au Japon, s’est «réfugié» au Liban. L’ancien PDG de Renault-Nissan justifie cette fuite par un «déni de justice». Retour avec Pierre Lascoumes, coauteur d’une «Sociologie des élites délinquantes», sur cet épisode rocambolesque et le sentiment d’impunité qui le sous-tend selon lui

Le sociologue et juriste Pierre Lascoumes revient sur la gestion par les pouvoirs publics de l’incendie de Lubrizol. Et notamment sur les plans de prévention des risques technologiques votés en 2003 et pas mis en place.

Tribune. La récente condamnation de Patrick Balkany à des peines d’emprisonnement ferme (quatre ans) tout comme l’amende record de 4,5 milliards d’euros infligée à la banque suisse UBS en février donnent l’impression que la délinquance financière et la fraude fiscale sont aujourd’hui sanctionnées à un niveau inégalé. Non seulement il s’agit de sanctions sévères, mais elles sont aussi atypiques, s’agissant de personnes appartenant à l’élite politique et financière.

in Dictionnaire des politiques publiques Sous la direction de BOUSSAGUET Laurie, JACQUOT Sophie, RAVINET Pauline Publié en 2019-10
16
vues

0
téléchargements
L’action publique est un espace sociopolitique construit autant par des techniques et des instruments que par des finalités ou des contenus. Un instrument d’action publique constitue un dispositif à la fois technique et social qui organise des rapports sociaux spécifiques entre la puissance publique et ses destinataires en fonction des représentations et des significations dont il est porteur. Cette approche s’appuie sur les travaux d’histoire des techniques, de sociologie des sciences et d’études critiques sur le management qui ont dénaturalisé les objets techniques en montrant que leur carrière repose davantage sur les réseaux sociaux qui se forment en relation avec eux que sur leurs caractéristiques propres. La dimension technique renvoie également aux informations condensées dans les instruments qui permettent le pilotage des sociétés dans une tradition cybernétique. La création d’instrument d’action publique peut servir de révélateur de transformations profondes, parfois invisibles, de l’action publique, de son sens, de son cadre cognitif et normatif et de ses résultats.

Suivant