Co-auteur
  • LE GALÈS Patrick (15)
  • GODEFROY Thierry (11)
  • HALPERN Charlotte (9)
  • BEZES Philippe (8)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article (43)
  • Partie ou chapitre de livre (39)
  • Article de presse ou magazine (39)
  • Audiovisuel (23)
  • Voir plus
in Sociologia política da ação pública : teorias, abordagens e conceitos Sous la direction de PORTO DE OLIVEIRA Osmany, HASSENTEUFEL Patrick Publié en 2021-05
18
vues

0
téléchargements
Ce chapitre consacré aux instruments d'action publique s'inscrit dans un ouvrage est le résultat d'une série de discussions entre les auteurs et un groupe de chercheurs brésiliens et français, initiées après avoir constaté l'absence d'un texte de référence au Brésil sur la réflexion et l'utilisation des approches de la sociologie de l'action publique. L'objectif de cet ouvrage est de présenter les perspectives françaises d'analyse des politiques publiques aux personnes intéressées par le sujet. Il s'agit d'un livre qui aspire à servir des publics variés, tels que les universitaires, les chercheurs, les organisations gouvernementales et non gouvernementales, le secteur privé, les journalistes, les étudiants ou les citoyens intéressés par le sujet.

in L’action publique face à la pandémie Sous la direction de PAUL Christian Publié en 2021-05
14
vues

0
téléchargements
Extrait - 1ères lignes : Il a fallu attendre le 23 mars 2020 pour qu’une personnalité politique utilise à propos de la pandémie de Covid-19 le terme « précaution ». Encore faut-il noter qu’il ne s’agit pas d’un membre du Gouvernement, ni d’un expert de santé publique en charge de ce dossier, mais de Corinne Lepage, avocate et ancienne ministre de l’Environnement. Elle écrit : « On pourrait […] avoir un débat sémantique sur le point de savoir si en janvier, puisque c’est là que la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a tiré la sonnette d’alarme au niveau gouvernemental (et apparemment au niveau de la direction générale de la santé dès décembre 2019), il fallait parler à propos du coronavirus de prévention ou de précaution. Le débat pourrait paraître secondaire mais en réalité, il ne l’est pas. On rappellera que la précaution s’applique en cas de risque incertain et pour lequel le calcul des probabilités est impossible. Il s’agit en revanche de prévention lorsque le risque est connu dans ses effets et que les probabilités peuvent s’appliquer quant à l’importance de ses conséquences ». Comme l’indique Corinne Lepage début janvier et même en deçà, les pouvoirs publics français se trouvent face à la pandémie montante dans une situation d’incertitude qui relève typiquement de la précaution. Quatre indicateurs permettent d’avancer cela.

Cette thèse porte sur les régulations de la mixité conjugale au Japon. Ce sujet permet d’aborder plusieurs enjeux majeurs du Japon contemporain, en particulier la définition des frontières de la communauté nationale et les modalités de (re)production du genre à l’œuvre dans le droit et les politiques publiques. Cette recherche analyse l’évolution des modalités d’inclusion et d’exclusion des familles issues de mariages binationaux à la communauté nationale de 1873 à nos jours qui sont à la base de la « politique de l’appartenance ». L’étude montre la centralité du genre jusqu’en 1985, aussi bien en matière de transmission de la nationalité que d’octroi de facilités de séjour aux conjoints de Japonais. Nous analysons en particulier les formes et les effets des dispositifs instaurés afin de contrôler l’authenticité des mariages, dans un contexte de répression croissante des « mariages blancs ». L’originalité du Japon est de faire assurer une partie de la mise en œuvre des régulations migratoires par des professions du droit : des conseillers-experts en procédure administrative (CEPA). Nous interrogeons leur rôle en tant qu’intermédiaires au statut privé et tenant une place importante dans la mise en œuvre d’une politique, ce qui conduit à élargir la réflexion sur les contours de l’action publique. Nous avons mené des entretiens semi-directifs et une observation participante auprès de ces acteurs. Nous montrons que les logiques d’action des CEPA sont déterminées par les contraintes propres à leur positionnement professionnel qui les place en tension entre le service et leurs clients et les attentes de l’administration. Ce travail, circonscrit au cas japonais, se situe au croisement de la sociologie de l’action publique, la sociologie des professions juridiques et les études sur le genre.

99
vues

0
téléchargements
1ères lignes : « Ce soir, je partage avec vous ce que nous savons et ne savons pas ». (Emmanuel Macron, adresse aux Français du 13 avril 2020). Voilà un Président de la République qui revendique ouvertement son ignorance tandis que des experts reconnaissent publiquement que le Covid-19 est loin d’avoir révélé tous ses secrets. Oui – les temps changent. Habituellement, ceux qui nous gouvernent s’emploient, pour nous rassurer, à dire qu’ils consultent les experts, qu’ils suivent leurs avis et que la situation est sous contrôle. Mais il faut bien reconnaître que depuis quelques années cette position devient de plus en plus difficile à tenir. La confiance inconditionnelle dans la science, qui permettait de justifier les décisions, a été émoussée. Elle laisse progressivement place au doute voire à la suspicion et dans certains cas à l’incrédulité.

in Analyse opinion critique Publié en 2020-03-27
CALLON Michel
183
vues

0
téléchargements
Qu’est-ce que l’idéologie « anti-précautionniste » qui semble guider aujourd’hui l’espace politico-administratif ? Et quelles en sont les conséquences ? Une analyse de Michel Callon et de Pierre Lascoumes

Cahuzac, Tapie, Bygmalion, Sarkozy-Kadhafi, Woerth-Bettencourt, Ferrand… Comme les précédentes, la décennie 2010 connaît son lot de scandales politico-financiers. Parmi les dernières, les affaires Fillon et Balkany nous rappellent une caractéristique de l’époque : une demande unilatérale et inassouvie de punition des puissants convaincus d’avoir commis des délits. Ces derniers sont-ils ou non traités comme tout un chacun ? Le 1 se penche sur la question et revient sur la conquête d’indépendance récente de la justice, l’évolution des conditions de son exercice, ses nouveaux pouvoirs et les impasses qu’elle rencontre. Intervenant(s) : Régis Jauffret, Eva Joly, Pierre Lascoumes, Denis Podalydès Présentée par : Lucie Chaumette, Julien Bisson

Publié en 2020-02-29 Nom de la conférence Conférence Politeia
55
vues

0
téléchargements
Nos élites sont-elles au dessus des lois ? Si tout système de gouvernance s'accompagne d'un système de loi, dans quelles mesures certaines personnes peuvent s'en détourner ? Que ce soit au travers d'affaires financières, de corruption ou de liens étroits entretenus avec notre système juridique, les exemples continuent encore aujourd'hui de certains politiques et responsables d'entreprises qui manquent à leur premier devoir: l'exemplarité. Politeia propose ce mois-ci de revenir sur ce phénomène qui mine la confiance en notre démocratie.

in Analyse opinion critique Publié en 2020-02-18
22
vues

0
téléchargements
S’il existait un petit manuel de survie de politique publique dans la collection « pour les nuls », le gouvernement y apprendrait, par exemple, comment la réforme des retraites s’offre comme exemple paradigmatique du modèle de l’anarchie organisée. Voici donc ici l’ébauche d’un tel ouvrage, dont l’utilité ne serait pas négligeable pour les grands cerveaux qui nous gouvernent. La collection « Pour les nuls » mêle humour et notions élémentaires. Malheureusement la version « Politique publique » n’existe pas, il faut l’écrire. Les grands cerveaux qui nous gouvernent y puiseraient quelques idées de base. La situation de la réforme des retraites est typique de ce que M. D. Cohen, J.G. March et J. P. Olsen ont nommé en 1972 « une anarchie organisée ». Dans ce modèle, la croyance en une solution magique, ici « la retraite à points », cherche un problème à résoudre. Pour sortir du chaos actuel, nous suggérons la lecture de petits manuels de survie, modestes, peu coûteux (genre Que Sais-je ?) contenant quelques clefs en matière de politique publique

À moins de deux mois du premier tour des élections municipales, six listes sont annoncées à Sablé-sur-Sarthe. Le maire sortant, Marc Joulaud, devra faire face à un ancien conseiller de sa majorité, et à un calendrier judiciaire délicat.

Carlos Ghosn, accusé de malversations financières au Japon, s’est «réfugié» au Liban. L’ancien PDG de Renault-Nissan justifie cette fuite par un «déni de justice». Retour avec Pierre Lascoumes, coauteur d’une «Sociologie des élites délinquantes», sur cet épisode rocambolesque et le sentiment d’impunité qui le sous-tend selon lui

Suivant