Co-auteur
  • DUCHESNE Sophie (20)
  • GRUNBERG Gérard (7)
  • GARCIA Guillaume (6)
  • FRAZER Elizabeth (4)
  • Voir plus
Type de Document
  • Partie ou chapitre de livre (67)
  • Article de presse ou magazine (45)
  • Article (40)
  • Audiovisuel (29)
  • Voir plus
1
vues

0
téléchargements

0
vues

0
téléchargements

6
vues

0
téléchargements
This article draws on two research strategies to analyze the radicalizing effects of "Sarkozyism" in France. The first uses the computer program ALCESTE to compare systematically the presidential campaign discourses of Jacques Chirac and Nicolas Sarkozy as a way to evaluate how Sarkozy has altered the ideology of the French right. This analysis shows that a radicalization of the French right has in fact taken place with regard to questions of immigration, national identity, and sécurité. The second strategy makes use of the sociology of labeling to analyze expressions of "anti-Sarkozyism" on the internet. A cartographic study of the web sheds light on the variety and dynamism of this anti-Sarkozyism, and in so doing helps us take the full measure of Sarkozyism's strong polarizing effects.

in Dictionnaire de la géographie et des sciences de l'espace social Publié en 2003
0
vues

0
téléchargements

Premier paragraphe : Racisme anti-Blancs, pain au chocolat, appel à la rue...: distancé dans les sondages par François Fillon dans la course à la présidence de l'UMP, Jean-François Copé multiplie propositions et formules choc pour s'attirer les faveurs des militants, quitte à être accusé jusque dans son camp de droitiser le parti.A trois semaines de l'élection, le secrétaire général de l'UMP a fait une nouvelle proposition choc : en cas de victoire le 18 novembre, il pourrait appeler "les Françaises et les Français qui s'indignent et s'inquiètent pour l'avenir de notre pays et des enfants de France" à "se mobiliser dans la rue".

Crise de leadership, fractures idéologiques : la chercheuse Florence Haegel décrypte les transformations de fond qui secouent le parti.

in Electronic Journal of Sociology Publié en 1988-06
0
vues

0
téléchargements

Premier paragraphe : Le vainqueur de la primaire de la droite a imposé son conservatisme moral et son économisme libéral. Mais l’ancien premier ministre ne doit son triomphe qu’aux personnes âgées et aisées, non aux classes populaires, explique la politologue Florence Haegel.

Suivant