Coauthor
  • DUCHESNE Sophie (20)
  • GRUNBERG Gérard (7)
  • GARCIA Guillaume (6)
  • FRAZER Elizabeth (4)
  • Show more
Document Type
  • Part or chapter of a book (68)
  • Newspaper article (46)
  • Article (42)
  • Audiovisual (30)
  • Show more
in Le Monde. Dossiers et documents Publication date 1988-04
0
views

0
downloads

in Les partis politique français Publication date 2014-01
13
views

0
downloads
Ce chapitre n'a pas de resumé

in Institutions, élections, opinion Sous la direction de DÉLOYE Yves, DÉZÉ Alexandre, MAURER Sophie Publication date 2014-10
SAWICKI Frédéric
1
views

0
downloads
1ères lignes : Dans son article séminal de 1984 sur les « combinatoires institutionnelles », Jean-Luc Parodi distingue trois traits saillants de l’évolution de la Cinquième République depuis 1962 : la « majoritarisation », la constitutionnalisation et la présidentialisation1. Il estime que ces trois processus sont largement déterminés par la combinaison des caractéristiques institutionnelles originelles et originales du régime : le scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour l’élection des députés, l’élection présidentielle au suffrage universel direct, le droit sans contreseing du président de la République de dissoudre l’Assemblée nationale (la « dissolution pure »). « Si on accepte l’idée, écrit-il, que l’évolution d’un système institutionnel sera d’autant plus imprévue (c’est-à-dire en d'autres termes liée à des facteurs externes ou conjoncturels) que le système pris alors dans son ensemble sera peu contraignant, et corrélativement d’autant plus inéluctable que le degré de contrainte du système sera plus élevé, l’évolution de la Cinquième République paraît plus proche de l’inéluctable que de l’imprévisible, tant semble maximale et sans équivalent dans l’histoire institutionnelle des régimes pluralistes la contrainte cumulative de ses éléments constitutifs. »

in Citizens' Reactions to European Integration Compared Publication date 2013
VAN INGELGOM Virginie
FRAZER Elizabeth
1
views

0
downloads
Generally speaking, we believe that the scientific character of social research mainly depends on the reflexivity involved in the research design and its implementation. So, we have decided to dedicate a whole chapter to methodological issues. More particularly, we aim to discuss, and we hope to cast light on, a recurring difficulty of cross-national qualitative methodology: the comparability of the data on which the analysis is based.

in Partyship in Europe: Exploration into the Anthills of Party Politics Sous la direction de VAN HAUTE Emilie Publication date 2011
3
views

0
downloads

in L’avenir des partis politiques en France et en Allemagne Sous la direction de DEMESMAY Claire, GLAAB Manuela Publication date 2009-10
BURKHARDT Sophie
5
views

0
downloads
1ères lignes : En termes de mobilisation partisane et de recrutement des adhérents, la France et l’Allemagne partent de situations de départ fort différentes. Les deux caractéristiques principales du système partisan français sont la faiblesse des organisations partisanes en tant que telles et leur inscription dans un système multipartisan, bipolarisé à deux partis dominants1. La faiblesse congénitale des partis français se manifeste en termes de légitimité, d’institutionnalisation et d’insertion sociale. Les travaux comparatifs européens2 ont permis de prendre la mesure de la difficulté des partis français à s’insérer dans la société et à mobiliser en recrutant des adhérents – difficulté qui a du reste pu être masquée par l’importance accordée par la science politique française au Parti communiste français (PCF), seule organisation ayant pu revendiquer le label de parti de masse. Avec environ 1,87 % de l’électorat membre d’un parti politique en 2006, la France se trouve en effet reléguée au bas de l’échelle de mobilisation partisane.

En quelques années, la situation au sein de la droite modérée s’est largement transformée. En 2002, l’Union pour un mouvement populaire (UMP) a été créée autour de l’ex-Rassemblement pour la République (RPR). Elle domine sans conteste son camp et a renouvelé son leadership avec l’élection de Nicolas Sarkozy à sa présidence en 2004. Parallèlement, l’Union pour la démocratie française (UDF) s’est délestée de ses composantes radicale et libérale, elle s’est présidentialisée et a affirmé une stratégie d’autonomie. En 2007, la droite se trouve donc dans une situation inédite : l’équilibre des forces longtemps maintenu a été brisé et la prochaine élection présidentielle est devenue clairement un test. Celle-ci va-t-elle catalyser, accélérer ou couper court à ces transformations ? Ces dernières vont-elles se traduire dans une recomposition de l’électorat de la droite ? [Premier paragraphe du chapitre]

in Le désenchantement démocratique Sous la direction de PERRINEAU Pascal Publication date 2003
PÜTZ Christine
SAUGER Nicolas
4
views

0
downloads

in La Francia di Sarkozy, Bologna Publication date 2007-11
2
views

0
downloads
Nel 2007 si è interrotto il ciclo di alternanze che dal 1981 vedeva i partiti francesi al governo sempre sconfitti nelle elezioni parlamentari. Nicolas Sarkozy, pur avendo rivestito importanti responsabilità politiche, è riuscito a evocare meglio di tutti gli altri candidati alla presidenza la prospettiva di un cambiamento, a disegnare i contorni di una Francia nuova, in grado di metabolizzare le tre crisi che l'avevano agitata negli ultimi anni: lo choc di Le Pen al ballottaggio nel 2002, il "no" all'Europa nel maggio 2005, le banlieues in fiamme pochi mesi dopo. Mentre la Francia di Chirac era apparsa in preda all'immobilismo, Sarkozy ha promesso di rimetterla in moto, infrangendo vari tabù, superando gli steccati ideologici e progettando riforme in più settori. Il volume analizza il significato e le conseguenze dell'elezione del nuovo presidente per il sistema politico e la società francese: dagli equilibri politici emersi dopo il voto per l'Assemblea nazionale al ruolo della Francia nel rilancio dell'Ue e dei rapporti transatlantici, dalle trasformazioni economiche alle politiche sociali. I contributi a questo volume, firmati da alcuni tra i più qualificati studiosi a livello internazionale, mettono in evidenza gli elementi che promettono di ridefinire il volto del paese negli anni a venire. Il volume inaugura una nuova serie di volumi promossa dall'Istituto Cattaneo e denominata "Elezioni, governi, democrazia".

Publication date 2006-10
FROGNIER André-Paul
GARCIA Guillaume
PIALEK Linda
VAN INGELGOM Virginie
FRAZER Elizabeth
0
views

0
downloads

Next