Coauthor
  • DUCHESNE Sophie (20)
  • GRUNBERG Gérard (7)
  • GARCIA Guillaume (6)
  • FRAZER Elizabeth (4)
  • Show more
Document Type
  • Part or chapter of a book (67)
  • Newspaper article (45)
  • Article (41)
  • Audiovisual (29)
  • Show more
in L’identité en jeux. Pouvoirs, identifications, mobilisations Publication date 2010-04
5
views

0
downloads

in Pouvoirs Publication date 2001
2
views

0
downloads
La frilosité qu’a manifestée la Ve République dans l’entreprise de transformation du statut d’électeur en vecteur d’intégration politique tout autant que les tendances à la démobilisation perceptibles dans les usages de plus en plus intermittents du droit de vote ne permettent pas de célébrer la marche triomphale de l’électeur. En revanche, les institutions de 1958 ont été le cadre d’un profond renouveau de l’électorat, des orientations des catégories qui le constituent et des modèles d’intelligibilité qui tentent de donner du sens à ses comportements.

in Dictionnaire de la géographie et des sciences de l'espace social Publication date 2003
11
views

0
downloads

in British Journal of Political Science Publication date 2007-01
1
views

0
downloads
This article gives an account of experimental research conducted in France with focus groups on delinquency. It is based on theoretical work which shows how the political is partly a mode of expression as well as a way of addressing conflict. An empirical analysis is presented of how people take or resist the risk of conflict in public discussion over social issues. The group discussions corroborate previous insights by attesting that conflict in public discussion is generally latent and often repressed. Specific analysis follows of those processes that contribute to the rare transformation from latent to overt conflict, highlighting the evidence that the public expression of conflict proceeds from participants' alliances and biographical narratives. Moreover, a certain hierarchy of social identification is seen among the participants. The influence of political competence on political implication is complex.

in Dictionnaire des sexualités Publication date 2014-03
1
views

0
downloads

in Politix Publication date 1993
3
views

0
downloads

1
views

0
downloads
Jacques Chirac a mis en scène la fonction de maire de Paris en prenant, pour l'essentiel, comme référence le modèle mayoral commun. L'iconographie et la rhétorique chiraquiennes témoignent de cette reproduction des stéréotypes municipaux. En harmonie avec ce modèle, il a privilégié une représentation d'un Paris villageois voire provincial érigé en symbole de la nation.

9
views

9
downloads
La mise à l’agenda de la droite d’une primaire ouverte s’inscrit dans une longue histoire mais a été réactivée, début 2013, dans une logique de mimétisme vis-à-vis du Parti socialiste née d’une situation de crise interne. Adoptée le 7 avril 2015, la charte d’organisation de la primaire va transformer le fonctionnement de la droite en renforçant sa soumission aux objectifs électoraux et en engageant, de manière très nouvelle, le parti dans un pluralisme compétitif et régulé.

Voilà près de cinquante ans que les partis politiques ont, en France, conquis le monopole des mandats électifs. En dehors des principales formations, point de salut : leur soutien est devenu indispensable pour accéder aux responsabilités. Cette concentration du pouvoir aux mains des partis traditionnels est aujourd’hui une tendance commune à toutes les démocraties occidentales. Mais comment expliquer ce phénomène ? Quel rôle jouent véritablement les partis dans le fonctionnement de nos systèmes politiques ? Relayent-ils la volonté des citoyens, ou bien ont-ils au contraire confisqué, à leur propre profit, la souveraineté populaire ? Auquel cas, est-il possible de faire machine arrière ? Pourrait-on se passer des partis politiques ? Enfin, que penser des nouvelles formations qui, en Europe, semblent bouleverser les règles du jeu politique – Syriza en Grèce, Podemos en Espagne ? À un an de l’élection présidentielle, venez découvrir la véritable influence des partis politiques.

Next