Coauthor
  • GATTI Gabriel (3)
  • LANGUMIER Julien (3)
  • HOUDART Sophie (2)
  • BENADUSI Mara (2)
  • Show more
Document Type
  • Article (20)
  • Part or chapter of a book (12)
  • Book (5)
  • Book review (3)
  • Show more
Sous la direction de REVET Sandrine, LANGUMIER Julien Publication date 2013-05
13
views

0
downloads
Événements exceptionnels appelant une réponse rapide, les catastrophes se gouvernent. Elles impliquent les autorités locales et nationales, des organisations non gouvernementales, des experts et des scientifiques, des agences multilatérales et les habitants eux-mêmes. Elles mettent en jeu des instruments et des dispositifs variés de politique publique. La grippe aviaire à Hong Kong en 2009, les coulées de boue d’Alma Ata au Kazakhstan dans les années 1960, le Tsunami de 2004 au Sri Lanka, les inondations du Rhône en France de 2003 et celles qui ont touché Santa Fe en Argentine en 1999, la contamination à la dioxine de 1976 à Seveso, en Italie : six cas singuliers, parmi de nombreux autres, dont l’analyse comparée permet de dégager continuités et similitudes du gouvernement des catastrophes. Les enquêtes historiques et ethnographiques montrent comment les sinistrés, trop souvent réduits à leur condition de victimes, soumettent les mesures et les procédures qui leur sont appliquées à la critique. Elles interdisent de s’en tenir à la seule problématique de la « culture du risque » des populations affectées. Elles éclairent les multiples appropriations et transformations dont les dispositifs de gouvernement font l’objet. Elles révèlent les contextes politiques, sociaux et économiques des catastrophes pour réinscrire ces événements, singuliers et traumatisants, dans le temps long et la densité des configurations sociales. (Résumé éditeur)

Sous la direction de REVET Sandrine, LANGUMIER Julien Publication date 2015-03
15
views

0
downloads
Irreversible and exceptional events, disasters are nevertheless governed, usually in the context of specific, dedicated interventions by state authorities or NGOs, who aim to lead the affected population from a place of emergency to a new, post-disaster - but still undefined - position. How do the victims of disaster interact with the dispositifs of government and disaster? Based on extensive research - both ethnographic and historical - conducted over a long period of time in field locations as various as Hong-Kong, Kazakhstan, Sri Lanka, France, Argentina, and Italy, this volume offers an acute analysis of how actors at local, national, and international levels govern disasters. Chapter contributions show that the victims of disaster do not remain passive; rather, they react to and critique what this volume calls the 'government of disaster' and one of its central paradigms, the culture of risk, which leaves unaddressed key political issues.

in Politique de l'exception : réfugiés, sinistrés, sans-papiers Sous la direction de AGIER Michel Publication date 2012-01
3
views

0
downloads
Plan de l'article : Au nom de la vulnérabilité Venezuela : la voix des sinistrés Louisiane : les droits des survivors Conclusion

Depuis le début des années 1990, la thématique des risques et des catastrophes « naturels » a émergé sur la scène internationale. Un véritable « monde » des catastrophes « naturelles » s'est constitué au niveau international et s’est peu à peu institutionnalisé. Comment ses acteurs en légitiment-ils la nécessité ? Que nous révèle-t-il de la façon dont le monde contemporain gère ses peurs au niveau global ? Une approche diachronique de ce processus d’internationalisation et d’institutionnalisation permet de resituer ce phénomène dans un contexte historique et mondial, notamment de transformation de la notion de sécurité. L’analyse sociologique des principales organisations intergouvernementales, qui jouent un rôle central dans cette dynamique, invite à saisir les différentes lignes de tension qui la traversent et à entrevoir sa complexité. En effet, malgré les tentatives visant à faire apparaître cet espace comme une « communauté » de sens et de pratiques, de fortes disparités caractérisent les approches des différents acteurs.

in Autrepart - revue de sciences sociales au Sud Publication date 2006
REVET Sandrine
8
views

0
downloads
A partir des matériaux ethnographiques récoltés à Vargas (Venezuela) à la suite des coulées de boue de 1999, cet article se propose d'analyser l'émergence, la diffusion et les usages de la notion de risque dans le contexte de l'après-catastrophe. En se situant successivement au niveau des habitants, d'une association de quartier et de l'institution chargée de reconstruire, l'objectif est de comprendre les enjeux qui accompagnent la reconstruction et les différentes représentations que chacun de ces acteurs se fait du risque.

in Governing Disasters Sous la direction de REVET Sandrine, LANGUMIER Julien, REVET Sandrine, LANGUMIER Julien Publication date 2015-03
3
views

0
downloads
Hardly a week goes by without some “disaster” brief ly casting its shadow over the television news headlines. Whether “natural,” “technological,” or “sanitary,” these disasters are as remarkable for the cursory manner in which they are discussed in the media as for their brutal and unpredictable character and devastating consequences. Although long marginal to the study of these distinctly exceptional events — unfamiliar terrain for disciplines accustomed to focusing on relatively stable phenomena — the social sciences have recently made deep inroads into this field of study...

An international idea is that the world must be ‘prepared’ for any disaster situation. Among the many tools and practices that contribute to this frame, the paper focuses on exercises intended to prepare for natural disasters: real-scale simulation exercises. The object of this paper, based on several studies conducted at sites overseen by the UN natural disaster reduction agency (ISDR) and on a field study of a simulation in Peru in November 2010, is these exercises and their purposes and outcomes. It also explores the conditions of possibility for their ethnography.

in La culture du risque en question. Des inondations aux débordements nucléaires Publication date 2014
8
views

0
downloads
PLAN : Deux principales écoles de pensée - De Rousseau à Voltaire : l’émergence de la vulnérabilité - L’approche par la vulnérabilité - Catastrophes technologiques et notion de risque - Vers la prévention - Chili et Haïti 2010 - Les populations, ignorantes ?

20
views

0
downloads
Sandrine Revet a publié l’ouvrage Les coulisses du monde des catastrophes « naturelles » en septembre 2018 aux éditions de la Maison des sciences de l’homme. L’anthropologue nous livre une ethnographie du monde des professionnels des catastrophes « naturelles » et nous présente sa démarche et son parcours.

Next