Coauthor
  • JAFFRELOT Christophe (1)
Document Type
  • Web site contribution (3)
  • Report part (2)
  • Article (1)
  • Book (1)
  • Show more
in The Conversation Publication date 2019-03-29
2
views

0
downloads
L’escalade avec le Pakistan a permis à l’Inde de Modi de détourner le regard de la région réellement sous tension : le Cachemire.

25
views

0
downloads
Depuis le printemps 2014, l’Inde, mosaïque de groupes religieux et troisième pays musulman du monde – soit environ 170 millions de personnes pour un total d’un peu plus de 1,2 milliard d’habitants juste après l’Indonésie et le Pakistan – est dirigée par Narendra Modi, nationaliste hindou « dur », ayant fait ses classes au sein du RSS, groupe nationaliste hindou de droite et paramilitaire. Cet homme politique était auparavant connu comme le ministre en chef à la tête du Gujarat. Cet état du nord-ouest du pays, où vivent environ 60 millions d’habitants, a été relativement épargné par les émeutes intercommunautaires au cours de la Partition (1947). Mais en 2002, le Gujarat connaît de sanglants pogroms anti-musulmans, c’est-à-dire des attaques dont les victimes ont été, à quelques exceptions près, exclusivement musulmanes.

15
views

0
downloads
La situation au Gujarat est révélatrice de la stratégie pour l’instant victorieuse du Bharatiya Janata Party (BJP) de Narendra Modi. On constate pourtant une certaine érosion de son soutien populaire, en particulier auprès de l’électorat paysan comme des dalits. Pourtant, la référence à l’« hindouïté » reste incontournable, comme le montre l’évolution du parti du Congrès. On assiste ainsi à une droitisation générale de la vie politique indienne.

Publication date 2018-10 Collection Terres et Gens d'Islam
10
views

0
downloads
En 2002 se sont déroulées dans l’État du Gujarat les plus graves attaques contre des musulmans qu’a connues la République indienne depuis 1947. 2 000 d’entre eux ont péri au cours des violences qui ont duré près de six mois tandis que 150 000 autres ont été contraints de fuir définitivement leur logement, attaqués par des nationalistes hindous agissant avec la complicité des autorités locales. Charlotte Thomas propose la première exploration du ghetto musulman de Juhapura, qui s’est formé à la suite de ces pogroms. Elle analyse les stratégies de domination mises en oeuvre par les pouvoirs publics à l’encontre de cette minorité. Elle révèle la discrimination, la ségrégation économique et spatiale, le manque d’accès aux services publics de base que subissent les musulmans de Juhapura. Mais l’auteur dévoile aussi les tactiques de résistance qui répondent à ces stratégies de domination, ainsi que le développement socio-économique à l’oeuvre au sein du ghetto grâce aux initiatives de self-help élaborées par les résidents. Explorer le ghetto de Juhapura et la vie quotidienne de ses habitants, c’est découvrir « de l’intérieur » et en actes le projet politique nationaliste hindou porté par l’actuel Premier ministre, Narendra Modi, dont la responsabilité dans les pogroms de 2002 est directement mise en cause.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°19 - mai 2018) Publication date 2018-05
7
views

0
downloads
Depuis l’accession au pouvoir du parti nationaliste hindou, le Bharatiya Janata Party (BJP, Parti du peuple indien) en la personne de Narendra Modi au printemps 2014, les citoyens indiens de confession non-hindoue se sentent de plus en plus en insécurité dans leur propre Etat. En effet, ils sont victimes de nombreuses agressions, qui, si elles ne sont pas directement édictées par le gouvernement en place bénéficient, pour autant, d’un laissez-faire bienveillant. Dans ce contexte, l’appel à « prier pour la Nation » récemment édicté par l’archevêque de Delhi n’est pas passé inaperçu, du côté du pouvoir, comme de l’opposition. Charlotte Thomas, chercheure postdoc au sein de l’Observatoire et directrice du programme Asie du sud (SAProg) du collectif de chercheurs Noria, décrypte les enjeux de ce texte, à un an des élections générales prévues en mai 2019.

in The Conversation Publication date 2018-02-08
6
views

0
downloads
Lors de sa visite d’état, Emmanuel Macron devrait accorder du temps à la jeunesse indienne. Parmi elle se trouvent des jeunes Cachemiris osant rêver le futur.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°14 - décembre 2017) Edited by DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2017-12
3
views

0
downloads
Le 15 décembre 2017 se tenait un colloque consacré à la diplomatie du Pape François. Organisée par Alain Dieckhoff (Sciences Po-CERI/CNRS), François Mabille (FIUC/GSRL) et Frédéric Martel (ZHdK University, Zurich), cette journée avait pour but d’analyser divers aspects des pratiques diplomatiques du Pape élu le 13 mars 2013 suite à la démission de Benoît XVI...

in Muslims in Indian cities: trajectories of marginalisation Edited by JAFFRELOT Christophe, GAYER Laurent, JAFFRELOT Christophe Publication date 2012-04
26
views

0
downloads
Ahmedabad, as evident from its very name, carries a distinctively Muslim legacy that the ruling party in the city and in the state, the Hindu nationalist BJP, tries to conceal by using more and more often the name "Amdavad" or even Karnavati. It was built by a Sunni ruler, Ahmed Shah, in 1411, and remained the capital of the sultanate of Gujarat that he ruled until 1422...