Coauthor
  • LOUIS-SIDOIS Charles (3)
  • SAUGER Nicolas (1)
Document Type
  • Conference contribution (6)
  • Book review (4)
  • Article (2)
  • Master's thesis (1)
9
views

0
downloads
1ères lignes : Cet ouvrage part du constat d’un nouveau paradigme journalistique qui serait caractérisé par la fin du monopole de l’information, précédemment détenu par les journalistes, grâce au développement d’outils de capture (smartphones, caméras...) et de diffusion (blogs et réseaux sociaux) de l’information. Dans le cadre de ces transformations, ce livre rend compte des pratiques des internautes vis-à-vis de l’accès et du partage de l’information sur les réseaux sociaux numériques Facebook et Twitter.

in Revue française de science politique Publication date 2018-03
12
views

0
downloads
1ères lignes : Dirigé par Dominique Andolfatto et Alexandra Goujon, Les partis politiques, ateliers de la démocratie, propose un état des lieux bienvenu des évolutions récentes des partis politiques. Cet ouvrage collectif regroupe quatorze études de cas, dans des démocraties anciennes, comme la France, le Royaume-Uni, les États-Unis ou encore l’Inde, ou des espaces en cours de démocratisation, comme l’Ukraine, la Tunisie ou l’Union européenne.

in Revue internationale de politique comparée Publication date 2016-09
ECORMIER-NOCCA Florence
10
views

0
downloads

in Statistics, Politics and Policy Publication date 2018-02
40
views

0
downloads
Although Twitter has become a major source of data, research still relies on heavy manual searches to find the accounts of a population of interest, such as members of Parliament, members of an association or candidates to an election. In this article, we propose a method to semi-automatically retrieve those accounts. After creating a pool of possible accounts through automatic web searches, we select a unique account for each member of a defined group. To do so, we use a simplified version of the minimax regret approach, on a score based on the account’s handle and the tweets’ content. We test this method to find the accounts of the candidates for the 2015 Spanish general elections and the members of the 57th House of Commons in the United Kingdom.

L’objectif de cet article est d’identifier les logiques de la dissidence des députés vis-à-vis de leur parti, à partir des tweets de campagnes des députés candidats à leur propre succession aux élections législatives de 2017, dans un contexte de brouillage des étiquettes partisanes. Nous proposons d’utiliser des méthodes d’apprentissage supervisée issues du machine learning pour pallier aux limites des analyses de la discipline partisane habituellement appréhendée à partir des votes nominaux. Nous exploiterons les données issues des comptes Twitter des candidats aux élections législatives françaises de 2017 afin de répondre à deux questions. D’une part, qui sont les candidats qui se démarquent de leur parti sur les réseaux sociaux ? Les logiques de démarcation sont-elles semblables à celles de la dissidence dans l’Assemblée nationale ? Nous analyserons à la fois les déterminants biographiques et les facteurs stratégiques qui peuvent expliquer la dissidence des candidats. D’autre part, quel est l’impact de l’indépendance des candidats sur leurs résultats électoraux ? Nous tenterons de déterminer si les candidats qui s’affranchissent de la ligne officielle du parti parviennent à séduire davantage d’électeurs.

2
views

0
downloads
What can account for ideological diversity among MPs from the same parliamentary party? While the main works focusing on party-MP relations have pointed out the role of electoral systems in explaining party cohesion, we propose that MPs’ distance to their party can mainly be explained by political parties’ organisational characteristics, defined by a series of vertical bargains between the national and the local level. The allocation of power between the different party units affects the legislator’s ideological position. Other factors, such as constituency pressure or MPs’ personal characteristics, affect intra-party variations among legislators through the mediation of these vertical bargains.

3
views

0
downloads
What can account for ideological diversity among MPs from the same parliamentary party? While the main works focusing on party-MP relations have pointed out the role of electoral systems in explaining party cohesion, we propose that MPs’ distance to their party can mainly be explained by political parties’ organisational characteristics, defined by a series of vertical bargains between the national and the local level. The allocation of power between the different party units affects the legislator’s ideological position. Other factors, such as constituency pressure or MPs’ personal characteristics, affect intra-party variations among legislators through the mediation of these vertical bargains.

in Revue française de science politique Publication date 2016-03
ECORMIER-NOCCA Florence
7
views

0
downloads

Ce mémoire explore les usages des réseaux sociaux dans les campagnes électorales et notamment la relation entre candidats et partis à partir du cas des élections générales espagnoles de décembre 2015. Nous montrons ce que cette relation révèle de l’organisation territoriale des partis. Nous nous appuyons sur une analyse quantitative des tweets émis par les comptes nationaux et régionaux des quatre partis principaux et de leurs candidats durant la campagne officielle. Nous proposons trois mesures de la proximité entre candidats et partis en mobilisant la méthode des wordscores, la théorie des graphes et des nuages de mots. Malgré une centralisation globale des campagnes sur Twitter, nos résultats indiquent différentes manières de faire campagne selon le parti, et nous permettent de classer nos quatre partis selon trois modèles d’organisation territoriale, à partir des notions de hiérarchie et de stratarchie.

1
views

0
downloads
Dans cette communication, nous proposons un cadre théorique pour expliquer la diversité idéologique intra-partisane en tenant comptes des allocations de pouvoir entre les unités concurrentielles au sein des partis politiques. Nous construisons deux mesures de la diversité, une au sein du parlement et une relative à l'organisation extra-parlementaire du parti au niveau national, à partir des publications des députés français et espagnols sur Twitter. Les premières résultats montrent que la compétition des différentes unités du parti entre les niveaux national et local, que nous appelons les négociations verticales intra-partisanes, peut éclairer la diversité idéologique au sein des partis politiques.

Next