Texte intégral
  • Non (1238)
  • Oui (406)
Type de Document
  • Article (527)
  • Partie ou chapitre de livre (363)
  • Communication non publiée (325)
  • Compte-rendu d’ouvrage (91)
  • Voir plus
Centre de Recherche
  • Centre de sociologie des organisations (1624)
  • Centre de sociologie des organisations (CSO) (25)
  • Sciences Po (18)
  • Centre d'études européennes et de politique comparée (15)
  • Voir plus
Discipline
  • Sociologie (1541)
  • Science politique (248)
  • Histoire (94)
  • Education (82)
  • Voir plus
Langue
  • Français (1141)
  • Anglais (476)
  • Espagnol (11)
  • Allemand (9)
  • Voir plus
in Université et territoires Sous la direction de MESPOULET Martine Publié en 2012
GARDON Sébastien, Triangle : Action, Discours, Pensée Politique
5
vues

5
téléchargements

Dans un livre qui synthétise plus de trente ans de recherche, Lauren B. Edelman revient sur les fondements de sa théorie de l’endogénéité légale (TEL), enjeu clé des recherches en Law and Society. L’ouvrage condense les résultats de plusieurs dizaines d’enquêtes, qui reposent sur un matériel empirique extrêmement riche et diversifié (début du texte)

3
vues

0
téléchargements

Les politiques d'implantation universitaire apparaissent a priori emblématiques des tendances récentes de l'action publique. Elles sont en effet marquées par l'investissement croissant des collectivités locales, la décentralisation des scènes de définition des objectifs et le recours au contrat pour formaliser les liens entre partenaires. Pourtant si les configurations d'acteurs sont plus polycentriques, les acteurs du ministère de l'Éducation nationale conservent la maîtrise de la détermination des objectifs. L'investissement croissant des collectivités locales, en allégeant la dépendance financière des universités à l'égard du centre étatique, renforce cependant les présidents des établissements.

Creating the Market University d'Elisabeth Popp Berman analyse la façon dont la valorisation économique de la science académique s'est imposée comme référence légitime dans le champ universitaire états-unien. Le livre intéressera bien sûr les spécialistes de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation mais, au-delà, tous ceux et celles qui s’intéressent à la diffusion du marché dans des univers historiquement non marchands. (premier paragraphe)

in Revue française de sociologie Publié en 2012-01
CRET Benoit
5
vues

5
téléchargements
En prenant le cas d’un service déconcentré du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche – les Délégués régionaux à la recherche et à la technologie (DRRT) –, l’article analyse les restructurations qui marquent, depuis le début des années 1980, la relation entre l’État et son territoire et leurs effets sur l’appareil bureaucratique étatique. Alors que les DRRT sont créés en 1981 pour promouvoir de nouveaux partenariats avec les acteurs locaux, ils sont progressivement marginalisés du gouvernement des politiques de recherche et d’innovation. L’implication croissante des collectivités locales et le recours de plus en plus fréquent à des appels à projets compétitifs par l’État aboutissent à organiser de manière directe les relations entre le centre étatique, les élus locaux et les représentants du monde académique. Seule la gestion de certains fonds européens est favorable aux DRRT. Le gouvernement des politiques de recherche et d’innovation témoigne donc de phénomènes de retrait et de réinvestissement des territoires : si l’État s’appuie de plus en plus sur les collectivités locales, des structures et des projets territoriaux pour piloter ces politiques publiques, c’est cependant en désinvestissant ses services déconcentrés, qui ne jouent plus un rôle de médiation entre le centre étatique, le personnel politique et la communauté académique locale.

in La loi Edgar Faure Sous la direction de POUCET Bruno, VALENCE David Publié en 2016
5
vues

0
téléchargements
S'intéresser à la mise en oeuvre de la loi Faure est intéressant à plusieurs titres. D'un point de vue général, l'adoption de ce texte constitue d'abord un de ces moments - ils ne sont finalement pas si nombreux dans l'histoire universitaire française - où le ministère de l'Education nationale tente de refonder l'organisation du système universitaire par un "grand" texte de loi. En supprimant les facultés, en cherchant à promouvoir des établissements pluridisciplinaires, en créant des Unités d'Enseignement et de Recherche (UER), la loi Faure tente de s'écarter du modèle disciplinaire qui a en France longtemps prévalu dans l'organisation de l'enseignement supérieur français. (premières lignes)

in Science politique Sous la direction de BAUDOT Pierre Yves, RIBÉMONT Thomas Publié en 2010-11
8
vues

0
téléchargements

1
vues

0
téléchargements
Les travaux sur la gestion publique territoriale mettent actuellement l’accent sur une marginalisation du droit dans la négociation des politiques contractuelles. L’action publique contemporaine, plus négociée, plus procédurale, serait avant tout le produit des négociations entre acteurs. En prenant l’exemple des politiques d’implantation universitaire, l’article montre au contraire que les négociateurs mobilisent le droit pour affirmer leur leadership et coordonner leur position. Pour cerner les usages pluriels des dispositifs juridiques qu’ils opèrent, il convient cependant de contextualiser la mobilisation du droit.

6
vues

6
téléchargements
Le financement sur projet est souvent présenté comme l’un des instruments de la réforme contemporaine de l’État. Adossé à des agences et à des procédures compétitives d’allocation des fonds, il fait partie intégrante de l’arsenal de la nouvelle gestion publique. En instituant, en lieu et place des financements récurrents, des quasi-marchés qui mettent en concurrence structures publiques et privées pour l’allocation des crédits, il participe de la réforme des modalités de gouvernement des conduites (Hogget 1996 ; Le Galès et Scott 2008). Le recensement des domaines dans lequel il a été progressivement appliqué témoigne de son statut de technique générique de financement : des politiques urbaines aux politiques d’intégration, du gouvernement de l’alimentation à la promotion de l’écologie, le financement sur projet a connu une extension continue de son usage depuis le début des années 1990. [Premier paragraphe]

in Gouvernement & action publique Publié en 2019-01
35
vues

0
téléchargements
En étudiant le cas des appels d’offres Initiatives d’excellence lancés par l’État pour transformer les établissements d’enseignement supérieur en « universités de classe mondiale », cet article analyse la fabrique d’un nouvel ordre compétitif au sein du monde académique français. Ces appels d’offres instaurent une compétition entre les sites et invitent leurs établissements à transformer leur gouvernance : ils réforment ainsi les entités en compétition et les critères de hiérarchisation qui prévalent au sein du système académique français. Ce nouvel ordre produit de nouvelles inégalités qui profitent aux sites qui disposent des capacités d’action collective les plus fortes, mais aussi de caractéristiques institutionnelles qui répondent aux nouveaux critères de hiérarchisation. Pour être comprises, ces transformations doivent être envisagées comme le produit de l’articulation entre différents registres de mobilisation des instruments – la conformation, l’appropriation, la résistance – et d’interactions continues entre gouvernants et gouvernés.

in L'instrumentation de l'action publique Sous la direction de HALPERN Charlotte, LASCOUMES Pierre, LE GALÈS Patrick Publié en 2014-01
16
vues

0
téléchargements
La notion d’instrument invite à réfléchir à l’association des dimensions cognitives, sociales et matérielles de l’action publique. Pour souligner l’importance des aspects cognitifs, qui se rapporte ici aux aspects matériels et sociaux, nous introduisons la notion alternative de « motif cognitif ». Alors que la notion d’instrument a historiquement été mobilisée en sociologie des sciences et en analyse des politiques publiques pour ne pas saisir les aspects cognitifs, celle de motif cognitif vise à en restituer la contribution spécifique.

in Global dialogue Publié en 2014-09
COUSIN Bruno
26
vues

26
téléchargements
Neither French sociology as a field, nor the sociological profession as it is practiced in France, have been systematically studied as sociological objects. Although other disciplines such as philosophy and economics have been the focus of numerous analyses (for instance those developed on economists by Frédéric Lebaron and Marion Fourcade), there is no overall examination of our own discipline as a national field. However, we have several monographs or biographies on sociologists considered among the most creative, intellectually speaking, and/or important organizational figures: for example, Georges Friedmann and Georges Gurvitch who, although largely unknown by non-francophone readers today, played key roles in establishing sociology within French academia in the post-war era, drawing links between the students of Émile Durkheim (Marcel Mauss, Maurice Halbwachs) and the cohorts that followed. Moreover, there are also many autobiographical pieces, ego-histories or auto-analyses by some of the most influential French sociologists of the last half-century: Raymond Aron, Georges Balandier, Luc Boltanski, Pierre Bourdieu, Michel Crozier, François Dubet, Henri Lefebvre, Henri Mendras, Edgar Morin, Pierre Naville, Gérard Noiriel and Dominique Schnapper, among others. Together with less formal statements and reflections by other colleagues, the official histories of certain departments and research centers, and our direct observations, these references allow us to sketch in broad strokes the general evolution of French Sociology over the past few decades. [First paragraphs]

in La deuxième vie des objets (DVO) - Anthropologie et sociologie des pratiques de récupération Publié en 2018-12
BARNARD Alex
6
vues

0
téléchargements
Définition de "Freegan"

in Discovery society Publié en 2016-09
BARNARD Alex
8
vues

0
téléchargements
The series of practices for acquiring, preparing, and cooking with “waste” – as well as, occasionally, re-wasting it – reveals how the ethical commitment of turning waste into food creates challenges for adopting other ethical practices.

This paper explores how the same tactic - serving free, surplus food in a public space - can have various meanings and draw on distinct "repertoires" of collective action (Tilly, 2000) for different activist groups. The study is based on the movements Food Not Bombs in the US and Disco Soupe in France.

in The Practice of the Meal Sous la direction de CAPPELLINI Benedetta, MARSHALL David, PARSONS Elizabeth Publié en 2016-04
BARNARD Alex
12
vues

0
téléchargements
On a Wednesday night in May 2012, Janet, a 45-year-old high school Spanish teacher, and Jonathan, a 25-year-old self-described anarchist and full-time activist, are washing and cutting courgettes in the kitchen of a cosy apartment in Queens, New York. As they work, they chat amicably about how best to prepare the vegetable stir fry and debate over whether the meal should be vegan. Around them, ten othen people are helping with the preparation. This scene is reminiscent of the classic American potluck, where each participant brings a dish to share or ingredients to prepare with the others, except for one key difference: the night before, all of the food being prepared has been at the bottom of 50-litre dark plastic trash bags, placed on the pavement and destined for the landfill. This meal started where other meals usually end: disposal. (first paragraph)

6
vues

0
téléchargements
Cet article montre que le développement de nouveaux dispositifs pour favoriser l’intégration professionnelle des doctorants s’inscrit dans des conditions politiques, institutionnelles et scientifiques. Nous abordons l’évolution du rôle et de la place du doctorant « de biais », telle qu’elle se donne à lire dans les discours et les réformes menées par les acteurs qui orientent les politiques scientifiques depuis les années 1990 en France. La diversité des situations des doctorants en sciences humaines et sociales en France nous invite à appréhender leurs conditions de travail et leurs orientations professionnelles comme tributaires de facteurs sociaux – tels que l’ouverture de leur discipline au marché et à la société civile, le degré de division du travail et les modes de production du savoir dominant, dont la forme et l’importance varient selon les disciplines. Le sort hétérogène des doctorants peut alors être considéré comme un révélateur de l’organisation du travail scientifique en France.

Publié en 2015-06
FRASZ Dana
MORRIS Hanna
ABBE Ruth
REHBERGER Emily
1
vues

0
téléchargements
California's Silicon Valley is one of the wealthiest places in the United States where job growth, income, and venture capital flourish at or near record highs. Despite these positive trends, many people in the region are struggling just to get enough food. In Santa Clara and San Mateo Counties 1 in 4 people and 1 in 3 children are at risk of hunger and food stamp participation in the region hit a 10-year high in 2012. Meanwhile, 40% of all food produced in the US is wasted. The reality of hunger and wasted food is costly to the environment, the economy, and the health of our communities. The costs of uneaten food and empty bellies are often hidden but are significant. Each year hunger costs our nation $130.5 billion in health care for hunger-linked medical issues, $19.2 billion in reduced educational and workplace productivity, and $17.8 billion of charitable contributions to address hunger, totaling to $167.5 billion per year. In California, the cost of hunger was $19.6 billion in 2010. Meanwhile, the US spends $165 billion each year on food that just gets thrown away and then pays $750 million each year for its disposal. Wasted food is a disaster for the environment too as it wastes valuable resources like water and energy and is the third largest greenhouse gas emitter globally behind China and the US.

in The Conversation.fr Publié en 2016-03
CLOTEAU Armèle
39
vues

39
téléchargements
Des montagnes de fruits et de légumes comestibles mis en décharge aux invendus remplissant les bennes des supermarchés, le « gaspillage alimentaire » fait parler de lui. En France, une loi a même été votée en février 2016 pour lutter contre ce phénomène. C’est à travers des chiffres, des kilos voire des tonnes jetés régulièrement, que ce problème ancien est devenu aujourd’hui un véritable enjeu politique.

in Envisioning a future without food waste and food poverty Publié en 2015-11
8
vues

0
téléchargements
How have recent public policies, corporate initiatives, and mobilizations around ‘food waste’ impacted? How excess food is valued and subsequently managed in France and the USA? This research draws on more than 150 qualitative interviews, observations and document analysis of an emerging ‘food waste movement’ in Europe and the USA in 2013-2015, bringing together actors involved in a wide range of organizations in the food and waste system. I find that different actors and organizations view ‘waste’ in different ways depending on their divergent interests in the production, (re)distribution, consumption and disposal of food. Despite endorsing a hierarchy of preferable solutions – prevention, recovery, and then recycling – in practice these actors establish three hierarchies based on environmental, social and economic values. These hierarchies create competition both within and between distinct solutions that are not necessarily compatible. I show that recycling and recovery are dominant solutions because they offer clear equivalences with economic goals, often overlooking long-term environmental and social impacts. Although current initiatives engage in only ‘weak’ prevention, and thus only create marginal changes in how food is valued and managed, I argue that these mobilizations nonetheless have the opportunity to create more structural changes in food and waste systems.

Actualisation du "benchmark international des politiques de lutte contre le gaspillage alimentaire" publié dans le rapport parlementaire de G.Garot en avril 2015

in Switchboard - Natural Resources Defense Council Publié en 2015-05
BERKENKAMP Jo Anne
10
vues

0
téléchargements
You have to hand it to the French. They can make just about anything sound exotic - even food waste. Also known as "gaspillage alimentaire", food waste sounds better in French and its future looks a whole lot better too due to some bold policy moves across the pond. (First paragraph)

in L'histoire économique en mouvement Publié en 2012
3
vues

0
téléchargements
Panorama des approches s'intéressant aux institutions en histoire économique, l'article évoque les origines de ces approches, en histoire et dans d'autres sciences sociales, avant de faire des propositions pour leur développement, en particulier en matière de sources et de méthodes.

in Sciences de la société Publié en 2003
MIGNOT GERARD Stephanie
6
vues

0
téléchargements
Partant de la comparaison diachronique entre des enquêtes menées sur le gouvernement des universités françaises au milieu des années 80 et une recherche similaire conduite récemment, les auteurs de cet article mettent en avant les changements profonds et importants qu'ont connu ces établissements et leur évolution vers des modes de gestion plus autonome. Elles identifient cependant également des obstacles persistants,qui sans remettre en question le mouvement amorcé freinent son expansion et obligent à conclure que l'autonomie gagnedu terrain, mais à pas comptés.

In Europe, academic mobility has a long tradition which began with the birth of the European universities in the middle ages. Recently, European policies were strongly oriented towards the promotion of student and academic mobility and the creation of research networks and projects within Europe. Nevertheless, academic labour markets in Europe remain highly national and many obstacles hinder the development of European careers and the europeanisation/internationalisation of academic recruitments. Two different perspectives will be developed in this paper. First we will document the strong divergences among the national recruitment and careers processes within Europe and the problems raised by this situation. Second, we will draw on two empirical studies we conducted on academic mobility, the first one, led in 1995 in France, Germany and the UK and the second this year in France. Both studies show that most post-does conceived their foreign experience as a personal strategy and aimed at improving their chances for recruitment in their own country. Within Europe, foreign country careers still are an exception due to "accidental" opportunities.

Suivant