Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Dégressivité des allocations chômage : une réforme ni nécessaire ni efficace

 

Notice

Type:   Article
 
Titre:   Dégressivité des allocations chômage : une réforme ni nécessaire ni efficace
 
Auteur(s):   Coquet, Bruno - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
 
In:   OFCE Policy Brief
 
Date de publication:   2016-10
 
Éditeur:   Paris
 
Éditeur:   FRANCE
 
Numéro:   4
 
Pages:   1-10  p.
 
Mots-clés:   [fr] Allocations, Chômage
 
Résumé:   [fr] La dégressivité des allocations chômage est une réforme populaire, qui trouve écho dans des propositions à droite comme à gauche de l'échiquier politique. Elle poursuit un double objectif : redresser les comptes de l'assurance chômage et stimuler la reprise d'emploi. Cependant, les éléments disponibles pour aider à la décision n'attestent pas de ces effets positifs prêtés à la dégressivité. Ce policy brief montre que : ■ La théorie économique conclut à l'optimalité de droits constants, et parfois même progressifs. La préconisation d'un profil dégressif y est très minoritaire et associée à une générosité (très) élevée ; ■ La seule évaluation empirique – qui porte sur l'expérience française des années 1990 - montre que la dégressivité aurait alors « ralenti le retour à l'emploi » ; ■ La situation financière de l'assurance chômage est le fruit de dépenses sans rapport avec les allocations de droit commun, dont la gestion est excédentaire ; ■ Les comportements des chômeurs ne trahissent pas une préférence pour le chômage, les retours à l'emploi sont (très) fréquents et la « générosité » de l'assurance chômage n'est pas très importante si l'on se réfère à la comptabilité des droits constatés et au prix auquel elle est facturée. Ces éléments montrent que les bénéfices de la dégressivité sont douteux et qu'elle crée des effets indésirables. Les défauts structurels qui sont à l'origine de la faillite de notre régime d'assurance chômage seraient inchangés et pour certains amplifiés par ce type de profilage des droits, en particulier si son objectif principal était de faire des économies. En outre, la dégressivité est une mesure délicate car ayant pour effet principal de taxer les chômeurs de longue durée, sans garantir le redressement des comptes de l'Unedic ni celui des comportements de reprise d'emploi. Pour atteindre plus sûrement les objectifs poursuivis il serait bien plus efficace d'instaurer un mécanisme automatique qui garantisse que la durée potentielle des droits est toujours en phase avec la conjoncture économique.
 
URL:   http://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/pbrief/2016/pbrief04.pdf
 
 

Fichiers

Version Format Fichier Taille
Version de l'éditeur pbrief04.-degressivitedesallocationschomage-coquet.pdf 0,61 MB
 

Résolveur de liens