Type
Partie ou chapitre de livre
Titre
'Die Arbeitslosen begleiten': Verschränkte Ethnografien eines institutionellen Verhältnisses
Dans
Ein soziales Europa als Herausforderung
Auteur(s)
CLOUET Hadrien - Centre de sociologie des organisations (Auteur)
BRIOT Nicolas, Sociétés, Acteurs, Gouvernement En Europe - Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe (SAGE) (Auteur)
LAVABRE Alice - (Auteur)
Éditeur
Franfkurt am Main : Campus Verlag
Pages
253 - 290 p.
Mots clés
emploi, chômage, politique publique
Résumé
FR
L’« accompagnement » constitue aujourd’hui un registre privilégié de l’intervention publique en matière d’emploi, consacré dès les années 1990 à l’échelle européenne dans le cadre de la Stratégie européenne pour l’emploi. Toutefois, les modalités de cette forme d’encadrement apparaissent fortement différenciées selon les contextes, tant institutionnels que nationaux, dans lesquels ce mot d’ordre des politiques de l’emploi est décliné. A partir de monographies réalisées dans trois environnements institutionnels, ce chapitre rend compte des modalités symboliques et pratiques variées d’investissement de « l’accompagnement », et des tensions identitaires qu’induit sa relative indétermination. Les espaces d’investigation retenus sont des agences publiques de l’emploi en France (Pôle Emploi) et en Allemagne (Jobcenter et Arbeitsagentur), des associations d’aide à l’emploi et une association de défense des droits des chômeurs. D’abord, le chapitre rend compte d’une inégale mobilisation de la référence à l’accompagnement dans ces différents espaces d’encadrement des chômeurs. En effet, tandis qu’il s’agit pour les agences publiques de mettre en équivalence de manière fonctionnelle des offres et des de-mandes d’emploi, l’accompagnement revêt dans les autres espaces une dimension alternativement « positive » ou « repoussoir ». Ainsi, dans les associations d’aide à l’emploi, l’accompagnement bénéficie d’un régime de légitimité lié à une approche privilégiant la relation d’écoute entre accom-pagnant et accompagné. A l’inverse, il fait figure de repoussoir dans le cadre de l’association de défense des droits qui lui substitue une rhéto-rique du collectif. L’analyse restitue ensuite les différentes modalités d’investissement pratique de l’accompagnement dans ces contextes institutionnels. Trois dimensions constituent le cœur théorique de l’encadrement des chômeurs. Un travail de construction sociale des causes du chômage, de tri des identités et de prestation de services est ainsi accompli de manière distincte dans chaque espace. La double comparaison – internationale et interinstitutionnelle – éclaire les tensions et concurrences que cristallisent ces espaces de gestion du chômage. Les différents dispositifs de négociations indissociablement identitaires et matérielles contribuent ainsi à stabiliser des rapports distincts à la norme de chômage dans les espaces entre les-quelles circulent les chômeurs.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT