Type
Article
Titre
Les failles de l’enracinement comme projet politique
Dans
Après-demain
Éditeur
FR : Fondation Seligmann
Volume
2020/4 - 2021/1
Numéro
56-57, NF
Pages
5 - 7 p.
ISSN
00037176
Mots clés
identité, autochtonie, nation, appartenance nationale
Résumé
FR
La montée des souverainismes dans nombre de pays européens, mais aussi aux États-Unis et bien au-delà dans un monde devenu pourtant interdépendant et globalisé, s’est souvent accompagnée d’un nationalisme revisité, souvent fondé sur la recherche de racines communes pour redéfinir la nation, parfois à travers le mythe de l’autochtonie. Cette évolution conduit par là même à exclure ceux qui sont arrivés de fraîche date ou supposés tels, parce qu’ils sont « visibles », différents par la religion et pauvres, parfois issus d’un passé colonial. « Nous et les autres » revient à accuser de communautarisme ceux qui seraient exclus du projet politique national, parce qu’ils vivraient entre eux ou auraient fait l’option de s’en exclure (comme l’indique le terme de séparatisme) alors que la construction de l’Autre a contribué à les mettre à part...

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT