Type
Partie ou chapitre de livre
Titre
Conclusions
Dans
Transiger. Eléments d'une ethnographie des transactions médiévales
Éditeur
Paris : Presses de l'université Paris-Sorbonne
Pages
479 - 495 p.
ISBN
979-10-351-0303-3
Mots clés
sociologie économique, histoire médiévale, transaction, stratification sociale
Résumé
FR
Le sociologue à qui il est demandé de conclure un ouvrage d’une telle ampleur ne peut manquer d’être intimidé. Passons, évidemment, sur les difficultés que soulève l’absence de familiarité avec l’objet : les références historiques – qui ne sont par ailleurs que rarement historiennes – que manipulent les sociologues remontent très rarement en amont du xixe siècle, et les transactions au Moyen Âge sont fort éloignées de leur champ de vision. À cet éloignement de l’objet s’ajoute, ici, son extension : extension géographique – les territoires évoqués couvrent une grande partie de l’Europe occidentale, de l’Aragon à la Bavière, de l’Italie au nord de la France en passant par la Provence – mais aussi extension chronologique – du haut Moyen Âge carolingien à l’orée de la Renaissance italienne. Cette extension rend la lecture plus fascinante encore, mais aussi plus déroutante en ce qu’elle interdit au lecteur béotien de s’engager dans un vague processus réconfortant – et très certainement illusoire – de cumulativité. C’est donc en ayant conscience de l’appréhension de son auteur qu’il faut lire ces quelques remarques conclusives, même si la reconnaissance inaugurale de mon incompétence m’autorise aussi à en fixer les règles du jeu. Je ne tâcherai pas ici d’organiser en une logique chronologique ou géographique les nombreux constats avancés dans l’ouvrage, mais je tenterai – au risque de sacrifier au péché d’anachronisme – de souligner ce qui a pu m’apparaître comme certaines des lignes de force qu’un sociologue de l’économie peut y trouver, en tâchant d’éclairer les points de contact disciplinaires – parfois explicites, souvent fortuits – que la lecture peut faire apparaître. [premier paragraphe]

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT