Type
Article
Titre
Le clivage droite-gauche est-il dépassé ? : Un clivage affaibli
Dans
Cahiers français
Éditeur
Paris : La Documentation française
Numéro
392
Pages
71 - 75 p.
ISSN
00080217
Mots clés
Clivage droite-gauche, Affaiblissement, Vie politique française
Résumé
FR
L'idée que le clivage gauche-droite a perdu de son sens semble partagée par une frange assez large de la population : l'alternance des majorités ne modifierait que peu les politiques publiques tandis que la ligne de démarcation des valeurs des deux camps serait devenue plus poreuse. Peut-on dire pour autant que ce clivage qui structure la vie politique française depuis la Révolution est aujourd'hui dépassé ? Pour Nicolas Sauger, le clivage gauche-droite, bien qu'il ne soit pas destiné à disparaître, s'est affaibli sous l'effet d'une conjonction de facteurs. Si les contraintes économiques de la mondialisation et de l'Union européenne et le succès de l'idéologie néolibérale sont souvent mis en avant, il faut mentionner aussi le positionnement incertain des partis autour de nouveaux clivages, l'évolution des règles de la compétition électorale et du jeu des alliances ainsi que la dislocation du lien entre partis politiques et identités collectives. Michel Hastings met également l'accent sur les stratégies des partis mais insiste davantage sur le rôle des intellectuels de gauche dans le brouillage des frontières. Il défend par ailleurs une persistance forte de ce clivage, qui reposerait non pas sur sa substance mais sur les effets de croyance qu'il cristallise et qui lui permettraient de conserver ses fonctions structurantes. [Résumé éditeur]

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT