Type
Article
Titre
La contribution des enseignants du secondaire à l’enseignement supérieur en France : Effectifs, affectations, carrières (1984-2014)
Dans
Revue française de sociologie
Auteur(s)
MENGER Pierre-Michel - Centre de sociologie du travail et des arts (CNRS/EHESS) (Auteur)
MARCHIKA Colin - École des hautes études en sciences sociales (EHESS) (Auteur)
PAYE Simon (Auteur)
RENISIO Yann - Centre Maurice Halbwachs (CNRS / EHESS / ENS) (Auteur)
ZAMITH Pablo - Sciences Po (Auteur)
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
58
Numéro
4
Pages
643 - 677 p.
ISSN
00352969
Mots clés
Higher education, Research, Career, Division of labor, Universities, Academic work, Enseignement supérieur, Recherche, Carrières, Division du travail, Universités, Travail académique, Agrégés, Certifiés
Résumé
FR | DE | ES | EN
La relation de complémentarité fonctionnelle entre les tâches d’enseignement et de recherche dans le travail académique varie beaucoup selon les pays. Les travaux sur le cas français suggèrent que l’organisation des corps d’enseignants-chercheurs et le système des carrières académiques n’ont pas connu d’évolution profonde depuis trois décennies. En analysant la composition des corps universitaires français et les séquences de leurs carrières, nous mettons en évidence le développement d’une catégorie de personnels trop négligée par la littérature : les enseignants du secondaire affectés dans le supérieur, qui composent un cinquième des effectifs titulaires universitaires. L’affectation de ces personnels exclusivement enseignants obéit à trois logiques distinctes : le soutien à l’enseignement dans les filières et les institutions à fort investissement pédagogique ; l’apport en personnel à des filières nouvelles ; la sélection probatoire pour l’accès à des postes d’enseignant-chercheur. Ces trois usages de l’affectation interviennent à des degrés variables dans les différentes filières disciplinaires et institutionnelles de l’enseignement supérieur français, selon que l’enseignement y est complémentaire ou exclusif de l’activité de recherche.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT