Co-auteur
  • COINTET Jean-Philippe (4)
  • VENTURINI Tommaso (2)
  • PRIEUR Christophe (2)
  • TARI Thomas (1)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article (6)
  • Partie ou chapitre de livre (6)
  • Communication non publiée (6)
  • Livre (3)
  • Voir plus
in Pouvoirs Publié en 2018-01
22
vues

0
téléchargements
Cet article propose un cadre d’interprétation des différentes significations pouvant être données à l’attribution d’un pouvoir aux algorithmes qui, de plus en plus, régissent l’organisation des informations numériques. Il propose d’abord de distinguer certaines caractéristiques du calcul algorithmique en introduisant quelques explications sur leur fonctionnement. La réflexion conduite ici propose ensuite de décomposer différents types d’enjeux portant sur la critique, l’audit et la régulation des algorithmes en tenant compte de la variété des dispositifs dans lesquels ils sont insérés.

in Sociologie Publié en 2017-03
BASTARD Irène
CHARBEY Raphaël
PRIEUR Christophe
62
vues

62
téléchargements
Cet article décrit différentes configurations d’activités sur Facebook en soulignant la diversité des manières d’utiliser la plateforme selon l’âge, le sexe et la structure du réseau amical. À partir d’une enquête quantitative portant sur les données extraites de 15 145 comptes Facebook, cet article propose une interprétation morphologique et structurale des comportements sur les réseaux sociaux en ligne. Six configurations sont identifiées à partir des différentes activités que la plateforme offre aux utilisateurs : les non-actifs, deux classes d’activité dominées par la conversation (en groupe, ou distribuée sur la page des amis) et trois classes d’utilisateurs qui privilégient l’expression sur leur propre page (égocentrés, égovisibles,partageurs). En croisant ces différentes configurations d’activités avec des indicateurs mesurant la structure du réseau des amis, on observe une forte sensibilité du réseau à l’âge de l’utilisateur et une forte spécialisation d’un sous-réseau de commentateurs réguliers chez les utilisateurs les plus actifs de Facebook.

in Democracia Digital Publié en 2016-10
7
vues

0
téléchargements

Enjeux sociétaux de la recherche en informatique - Keynotes Dans cette présentation, on souhaite présenter un regard de sociologue sur les transformations sociales, politiques et culturelles du développement des mondes numériques dans nos sociétés. Les enjeux que doivent relever la fabrication d’environnements informatiques prennent aujourd’hui de plus en plus d’importance : protection de la vie privée, personnalisation des calculs, guidage des conduites, ouverture des données, éthique des automates, etc. Comment nos sociétés réagissent-elles et s’adaptent-elles à ces mutations ? Dans cette conférence, on propose une réflexion sur le rôle joué par les algorithmes du web dans la construction de l’espace public numérique. Comment les calculateurs produisent-ils de la visibilité ? A partir de quels principes le PageRank de Google, les métriques du web social ou les outils de recommandation décident-ils de donner la prééminence à telle information plutôt qu’à telle autre ? Ces différentes familles de calcul cherchent à mesurer et à valoriser des principes différents : la popularité, l’autorité, la réputation et la prédiction efficace. L’approche proposée dans cette conférence soutient que les manières de calculer enferment des représentations particulières des individus et de leur place dans nos sociétés. Comprendre les algorithmes c’est aussi un moyen de redonner du pouvoir aux utilisateurs et de favoriser une critique éclairée de la manière dont le calcul s’introduit de plus en plus dans nos vies numériques.

12
vues

0
téléchargements
Some of the most noteworthy developments in communication behaviours (open-source software, Wikipedia, P2P, blogs, etc.) have not been initiated 'from above', via an industrial development plan and the launching of a new technology invented in a research laboratory; rather, they have taken shape 'from below', through a cooperative process involving networks of users participating on a voluntary basis. This type of 'horizontal' dynamic, which develops independently of the 'vertical' cycles of innovation, was an essential if not exclusive characteristic of the development of the first age of Internet, its use and its market. In the bottom-up innovation processes, three distinct circles of actors can be distinguished: the core innovators, the network of contributors, and the circle of reformers. Using different examples of recent bottom-up innovations (Wikipédia, alternative metrics, etc.) we will try to give sociological characterization of the sociotechnical trajectory of those innovations. With the massification of uses and the rise of hegemonic platforms (Google, Facebook, Amazon, etc.) the role of bottom-up innovation in the digital economy seems to have vanished. We’ll try to explore how the asymmetrical relationship between web platforms and internet users creates a new context for horizontal innovations.

in L'ordinaire d'internet Publié en 2016-10
PRIEUR Christophe
27
vues

0
téléchargements

in Les métamorphoses des infrastructure, entre béton et numérique Publié en 2017-12
15
vues

0
téléchargements
La dimension matérielle des infrastructures numériques a été récemment soulignée par une série de travaux qui est venue lester l’économie immatérielle d’un poids considérable d’appareillages de transmission, de routeurs, de câbles sous-marins et d’équipements dont le fonctionnement requiert une ingénierie complexe et de solides réseaux organisationnels. Le rôle des tuyaux de l’Internet (Blum, 2012), l’empreinte environnementale des fermes de serveurs (Maxwell, 2012), la recentralisation géographique du réseau (Beaude, 2014) ou la gouvernance des différentes couches de protocoles permettant au réseau des réseaux de fonctionner ont été réintroduits dans le débat scientifique (DeNardis, 2014). Cette exploration des formes équipées de l’infrastructure numérique nourrit des réflexions mettant en avant les dimensions géographiques, géologiques et écologiques des processus de numérisation (Bratton, 2015), les enjeux de classification et d’organisation technique des informations dans un univers où les nomenclatures catégorielles ont été bouleversées (Kitchin, 2014), le rôle systémique de phénomènes comme le spam dans l’architecture d’Internet (Burton, 2016) ou bien la généralisation de la forme média à des artefacts de plus en plus divers (Durham, 2015). Elle invite à enraciner les dimensions immatérielles des échanges entre utilisateurs dans les différentes strates matérielles qui les rendent possibles

Unfolding the Multi-layered Structure of the French Mediascape

19
vues

0
téléchargements
L'entrée du numérique dans nos sociétés est souvent comparée aux grandes ruptures technologiques des révolutions industrielles. En réalité, c'est avec l'invention de l'imprimerie que la comparaison s’impose, car la révolution digitale est avant tout d’ordre cognitif. Elle est venue insérer des connaissances et des informations dans tous les aspects de nos vies. Jusqu’aux machines, qu’elle est en train de rendre intelligentes. Si nous fabriquons le numérique, il nous fabrique aussi. Voilà pourquoi il est indispensable que nous nous forgions une culture numérique

Suivant