Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Au-delà du taux de chômage

 

Notice

Type:   Contribution à un site web
 
Titre:   Au-delà du taux de chômage : Comparaison internationale depuis la crise
 
Auteur(s):   Ducoudre, Bruno - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
Madec, Pierre - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
 
In:   OFCE Le Blog
 
Date de publication:   2017-05
 
Éditeur:   paris
 
Mots-clés:   [fr] Emploi, Chômage, Union européenne
 
Résumé:   [fr] En France, selon les chiffres de l’INSEE publié le 12 mai 2017, l’emploi marchand non agricole a augmenté (+0,3%) au premier trimestre 2017 pour le huitième trimestre consécutif. Sur une année, l’emploi marchant a cru de 198 300 postes. Malgré l’amélioration observée depuis 2015 sur le front de l’emploi, les effets de la crise se font encore ressentir. Depuis 2008, les évolutions de l’emploi au sein des pays de l’OCDE ont été très différentes. Les États-Unis, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont retrouvé des taux de chômage proches de ceux observés avant le début de la crise, tandis que les taux de chômage français, italien et plus encore espagnol sont encore au-dessus des niveaux d’avant-crise. L’évolution du chômage résulte de l’écart entre l’évolution de la population active et l’évolution de l’emploi. Une amélioration sur le front du chômage peut dès lors masquer des évolutions moins favorables sur le marché du travail, en termes de comportements d’activité (évolution du taux d’activité et du « halo du chômage »), ou de progression de l’emploi précaire (temps partiel subi, …). Dans ce billet, nous revenons sur la contribution de l’évolution des taux d’activité et des durées du travail à l’évolution des taux de chômage, et sur une mesure élargie du taux de chômage qui englobe le « halo du chômage » et le temps partiel subi. [Premier paragraphe]

[en] According to figures from the French statistics institute (INSEE) published on 12 May 2017, non-agricultural commercial employment in France increased (+0.3%) in the first quarter of 2017 for the eighth consecutive quarter. Employment rose by 198,300 in one year. Despite the improvement on the jobs front experienced since 2015, the impact of the crisis is still lingering. Since 2008, employment trends have differed significantly within the OECD countries. Unemployment rates in the United States, Germany and the United Kingdom are now once again close to those seen before the onset of the crisis, while the rates in France, Italy and particularly Spain still exceed their pre-crisis levels. Changes in unemployment reflect the gap between changes in the active population and changes in employment. An improvement in unemployment could therefore mask less favourable developments in the labour market, in terms of employment behaviour (changes in the labour force participation rate and the “unemployment halo”) or an increase in precarious employment (involuntary part-time work, etc.). In this paper we take another look at the contribution of changes in participation rates and in working time duration relative to changes in unemployment rates and to a broader measure of the unemployment rate that encompasses the “halo of unemployment” and involuntary part-time work. [First paragraph]
 
URL:   http://www.ofce.sciences-po.fr/blog/au-dela-du-taux-de-chomage-comparaison-internationale-depuis-la-crise/
 
 

Fichiers

Version Format Fichier Taille
Version de l'éditeur 2017-ducoudre-madec-au-dela-du-taux-de-chomage.pdf 0,43 MB
Version de l'éditeur 2017-ducoudre-madec-beyond-the-unemployment-rate.pdf 0,42 MB