Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Albert O. Hirschman. Essai de cartographie intellectuelle

 

Notice

Type:   Article
 
Titre:   Albert O. Hirschman. Essai de cartographie intellectuelle
 
Auteur(s):   Sgard, Jérôme (1959-...) - Centre de recherches internationales (Auteur)
 
In:   Critique internationale
 
Date de publication:   2017-12
 
Éditeur:   FRANCE  :  Presses de Sciences Po
 
Numéro:   77
 
Pages:   141-164  p.
 
ISSN:   12907839
 
DOI:   10.3917/crii.077.0141
 
Mots-clés:   [fr] économie politique, développement, Amérique latine, Albert O. Hirschman
 
Résumé:   [fr] En se mettant à distance des polémiques entre économistes orthodoxes et hétérodoxes, cette étude propose une relecture des travaux de Albert Hirschman, qui s’appuie sur la biographie récemment publiée par Adelman (2013). Trois axes principaux sont identifiés : l’économie du développement, l’histoire politique des idées économiques et l’action collective. Or, plus qu’une convergence entre ces thèmes, qui aurait abouti au projet d’une nouvelle Économie politique, ce sont leur faible articulation et ainsi le caractère fragmenté de cette œuvre qui sont ici discutés. Le rapport complexe de Hirschman à la pensée économique, fait d’adhésion et d’évitement, a certainement pesé sur ce constat. Ses contributions les plus marquantes portent davantage sur la conduite de la réforme ou du projet de développement. Donc sur les conséquences non anticipées de l’action intentionnelle et sur la possibilité d’un projet collectif dans un monde imprévisible où l’adhésion et la renégociation sont toujours menacées par l’abandon et l’opportunisme.

[en] In distancing itself from polemics between orthodox and heterodox economists, the present article offers a rereading of the works of Albert Hirschman on the basis of Adelman’s recently published biography of him (2013). Three main lines are identified: the economy of development, the political history of economic ideas and collective action. However, more than a convergence among these themes, which would have resulted in a project for a new political economy, I discuss their weak articulation and the cosnequently fragmented character of this body of work. Hirschman’s complex relationship to economic thought – a matter at once of adherence and avoidance – certainly influenced this observation. Hirschman’s most influential contributions have more to do with the conduct of reform and development projects. They are thus alive to the unanticipated consequences of intentional action and the possibility for collective projects in an unpredictable world in which adherence and renegotiation are always threatened by abandonment and opportunism.
 
 

Résolveur de liens