Type
Article
Title
Charles Taylor : la reconnaissance des différences comme politique
In
Philosophie magazine
Author(s)
ISSN
19511787
Abstract
FR
Comment transformer les principes et les pratiques liés à la citoyenneté démocratique afin qu’elle réponde aux défis que vient aujourd’hui lui poser la diversité ethnoculturelle ? Pour aborder cette question, les écrits de Charles Taylor s’imposent comme une référence incontournable. Ce philosophe canadien, né en 1931, est en effet mondialement connu pour son plaidoyer multiculturaliste. Faisant figure de « communautarien modéré » au sein des débats qui, depuis les années quatre-vingt-dix, ont pris pour cible le libéralisme politique, Charles Taylor prône une véritable « politique de la différence ». S’y trouve affirmée la conviction que la reconnaissance publique de la « diversité profonde » (deep diversity), y compris sous la forme de « droits collectifs » (group rights), constitue la condition de légitimité et de viabilité des sociétés démocratiques.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT