Type
Partie ou chapitre de livre
Titre
Des sciences de l'Etat à la synthèse culturelle (1760-1922) : Histoire universelle, philosophie de l'histoire et philosophie politique en Allemagne
Dans
Histoires universelles et philosophies de l’histoire
Auteur(s)
ESCUDIER Alexandre - Centre de recherches politiques de Sciences Po (Directeur de publication ou de collection)
ESCUDIER Alexandre - (Directeur de publication ou de collection)
MARTIN Laurent - (Directeur de publication ou de collection)
Éditeur
Paris : Presses de Sciences Po
Edition
Presses de Sciences Po
Pages
79 - 97 p.
ISBN
9782724616606
Mots clés
Staatswissenschaften, Kulturwissenschaften, Sciences de l'Etat, Historisme, Sciences de la culture, Troeltsch, Philosophie de l'histoire
Résumé
FR
Les genres de l’histoire universelle et de la philosophie de l’histoire sont abordés ici dans le contexte idéologique et politique de leur émergence allemande. Trois moments sont distingués : le moment « pragmatiste » des sciences de l’État, partagées entre sciences a priori et sciences a posteriori ; le moment de la « religion de l’histoire », identifié à la vision droyséenne de l’histoire comme savoir spécifique et comme processus concret ; le « moment Troeltsch », du nom du théoricien allemand qui tenta, dans les années 1920, de combiner une philosophie « formelle » de l’histoire et une philosophie « matérielle » du devenir humain. Le premier moment voit l’origine des sciences sociales, mais sans la démocratie ni la philosophie de l’histoire telle que le kantisme va la promouvoir. Le second moment correspond à un historisme réflexif ouvrant la voie à la distinction entre sciences « idiographiques » et « nomothétiques » ainsi qu’à l’épistémologie rickertienne des « sciences de la culture », matrice logique du wébérianisme. Le troisième, enfin, représente le programme non réalisé de « synthèse historique » à la Troeltsch, quelque peu seul en lice dans sa tentative de refonder au centre, via l’histoire, la culture politique allemande sous la République de Weimar.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT