Type
Rapport
Titre
Enquête sur l’enquête « Quand des Français, des Anglais et des Belges (francophones) parlent d’Europe » de Sophie Duchesne (coord.), Elizabeth Frazer, André-Paul Frognier, Guillaume Garcia, Florence Haegel, Virginie Van Ingelgom
Éditeur
Paris : beQuali
Pages
69 p.
Notes
Données associées : doi:10.21410/dshs_2016/QWDFMD
Mots clés
politisation, Europe, indifférence
Résumé
FR
Cette enquête sur l’enquête revêt un caractère particulier, non seulement parce qu’elle inaugure la banque mais aussi parce qu’elle a été réalisée par un insider, i.e. un ancien membre de l’équipe de recherche qui a produit la présente enquête. A partir de ce point de vue particulier, mais également d’une connaissance préalable des études européennes et de la technique des entretiens collectifs, il s’agit de rendre compte de la façon dont la méthode et la construction théorique de l’enquête ont évolué ensemble. L’enquête sur l’enquête souligne combien l’usage qui est fait de l’entretien collectif est original tant par rapport aux études existantes sur la politisation que par rapport aux études européennes. Elle détaille les implications des modalités particulières de réunion et d’interrogation des enquêtés sur les résultats obtenus. La dimension comparative de l’enquête est décisive du fait de la réflexivité mise en œuvre ; cette réflexivité doit être mise en rapport avec le caractère très intégré de la comparaison mais aussi avec l’influence qu’a eu la coordination française sur le déroulement de l’enquête. Enfin est exposée la stratégie d’analyse des matériaux, qui combine une phase purement interprétative et un traitement systématique des entretiens. Au final les matériaux produits sont très riches et les aspects non encore exploités nombreux, les possibilités de réutilisation étant particulièrement diversifiées.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT