Coauthor
  • BERGERON Henri (1)
Document Type
  • Book (1)
En 2017, la Fédération Française des Maisons et Pôles de Santé (FFMPS) contactait la Chaire santé de Sciences Po : face aux défis de la pérennisation et de la généralisation des structures d’exercice coordonné comme les Maisons de Santé Pluri-professionnelles (MSP), la Fédération souhaitait associer des acteurs académiques aux réflexions qu’elle menait déjà en partenariat avec les professionnels de terrain et les acteurs institutionnels. Ayant pour mission de favoriser les réflexions pluridisciplinaires autour des grandes questions de santé et de stimuler la recherche en lien avec les pouvoirs publics, les collectivités et les acteurs professionnels, la Chaire santé a souhaité s’associer à cette démarche en ouvrant un nouvel espace de discussion sur les politiques d’organisation des soins primaires, afin d’en comprendre les enjeux et les implications au niveau du système de santé dans son ensemble. En effet, si les questions démographiques (notamment du fait du vieillissement de la population) et épidémiologiques (avec le développement des maladies chroniques) font consensus, les enjeux organisationnels (bien qu’identifiés), font débat a fortiori dans le secteur ambulatoire dans lequel le principe de libre organisation des professionnels libéraux (voire d’absence d’organisation) demeure la règle. En partenariat avec la FFMPS, le Laboratoire Interdisciplinaire d’Evaluation des Politiques Publiques (LIEPP) et le Centre de Sociologie des Organisations (CSO) de Sciences Po, la Chaire santé a ainsi organisé un séminaire pluridisciplinaire, coordonné par Henri Bergeron (coordonnateur scientifique de la Chaire santé et chercheur CNRS en sociologie de la santé), Anne Moyal (doctorante en sociologie dont les travaux portent spécifiquement sur les pratiques des professionnels réunis en Maisons de Santé) et Isabelle Gourio (chargée de mission responsable du développement de la Chaire santé). Au cours de cinq séances réunissant un groupe d’une trentaine d’acteurs professionnels, institutionnels et académiques (économistes, sociologues, politologues, médecins de santé publique), ce séminaire pluridisciplinaire a permis de faire se croiser des regards différents et complémentaires sur la question de l’organisation des soins primaires et du devenir des structures d’exercice coordonné. L’enjeu était de favoriser les échanges entre des acteurs de différents champs, qui ne dialoguent pas toujours, afin de considérer une diversité de problématiques à la fois opérationnelles, au niveau des professionnels de soins primaires, et plus générales sur les choix de politiques publiques en matière d’organisation du système de santé. L’actualité politique avec l’annonce concomitante du plan gouvernement « Ma Santé 2022 » a par ailleurs été l’occasion d’interroger la place des soins primaires en lien avec les autres grands enjeux contemporains du système de santé. Cette publication collective réunit les contributions de certains intervenants autour de trois grandes thématiques : pratiques professionnelles ; coopération et coordination à l’échelle des organisations et des territoires ; politiques de régulation des soins primaires en France et à l'étranger.