Type
Article
Titre
Maria Spiridonova, révolutionnaire ou hystérique ?
Dans
Les Collections de l'histoire
Éditeur
FR
Numéro
51
Pages
84 - 86 p.
ISSN
12764183
Résumé
FR
La révolutionnaire qui s'opposait à Lénine fut internée dès 1919 comme « hystérique ». Brejnev soixante ans plus tard systématisera en URSS la répression psychiatrique. Internée en 1919, pour s'être opposée directement aux communistes, Maria Spiridonova fut la première victime de la répression psychiatrique en Russie soviétique. Et son cas apparaît comme un symptôme du régime même si le nombre de victimes de ce type n'est pas du même ordre que celui du Goulag.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT