Coauthor
  • SAFI Mirna (1)
Document Type
  • Web site contribution (1)
17
views

0
downloads
Quand on leur demande s’ils pensent avoir subi un traitement inégalitaire ou avoir été victimes de discrimination, 31 % des Français nés en France descendants de deux parents immigrés répondent par l’affirmative (comparativement à 13 % de la population française). Ces chiffres atteignent des niveaux particulièrement élevés pour ceux dont les parents sont nés au Maghreb, en Afrique subsaharienne et dans les DOM avec l’origine, la couleur de la peau, ou la nationalité en tête des motifs déclarés. [Premier paragraphe]