Type
Article
Titre
Was Ségolène Royal Defeated by the Women’s Vote?: The Gender Gap in the 2007 Presidential Election
Dans
Modern and Contemporary FRANCE
Éditeur
GB : Routledge
Volume
18
Numéro
4
Pages
491 - 503 p.
ISSN
09639489
Résumé
EN | FR
En 2007, le PS choisit une femme pour porter ses couleurs à l'élection présidentielle. Cet événement a-t-il suscité un nouveau gender gap électoral ? L'interrogation à laquelle répond l'article est d'autant plus pertinente que Ségolène Royal a fait un « usage stratégique » de son genre durant la campagne. L'analyse des données issues des enquêtes pré et post présidentielle 2007 met au jour un effet genre et un effet génération qui se renforcent et se cumulent dans les urnes. Favorite chez les juniors, Ségolène Royal a trouvé un écho encore plus grand parmi les jeunes femmes. Au contraire, le candidat de l'UMP, Nicolas Sarkozy, qui a été le compétiteur privilégié des seniors, a fait ses meilleurs scores auprès de l'électorat féminin âgé.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT