Type
Partie ou chapitre de livre
Titre
Vers une hyper-bourgeoisie mondialisée ?
Dans
Manuel indocile de sciences sociales
Auteur(s)
COUSIN Bruno - Centre d'études européennes et de politique comparée (Auteur)
CHAUVIN Sébastien - Université de Lausanne (Auteur)
BOURSIER Philippe - (Directeur de publication ou de collection)
PELLETIER Willy - (Directeur de publication ou de collection)
Éditeur
Paris : Éditions La Découverte
Pages
640 - 649 p.
ISBN
9782348045691
Résumé
FR
1ères lignes : Au cours des trois dernières décennies, l’accélération des processus de mondialisation et l’augmentation des inégalités économiques dans la plupart des pays du monde ont posé la question de l’émergence d’une nouvelle classe dominante globale, qui serait caractérisée par son niveau de richesse inégalé, son ubiquité transnationale et sa culture spécifique. Afin de répondre à cette question de façon approfondie – allant au-delà des commentaires médiatiques suscités par les classements annuels de Forbes et de Fortune, l’actualité des fusions et acquisitions internationales et l’uniformisation apparente des pratiques et de la formation des élites économiques à travers le monde –, les sciences sociales ont mis en place plusieurs programmes de recherche empirique détaillée. L’essor actuel de nouvelles classes supérieures patrimoniales, susceptibles de nous ramener un siècle en arrière en termes de capitalisation privée et de justice distributive, est au cœur des travaux de Thomas Piketty et de ses collaborateurs. Leurs analyses de l’évolution des inégalités de revenus et de patrimoines, dans plusieurs pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) comme dans d’autres contextes nationaux, donnent à voir les mécanismes macroéconomiques constitutifs de cette hyper-bourgeoisie montante, ou, pour reprendre l’expression désormais courante dans la littérature anglophone, d’un nouveau groupe de « super-riches ». L’augmentation du volume total des patrimoines et leur concentration au sommet de l’échelle sociale, des taux de rendement du capital supérieurs à la croissance et plus élevés pour les plus fortunés ainsi que l’envolée sans précédent des très hauts revenus du travail (surtout aux États-Unis et au Royaume-Uni) sont les principales forces de divergence économique à l’origine du phénomène…

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT