Type
Web site contribution
Title
Au cœur d’un ghetto musulman dans l’Inde de Narendra Modi
Keywords
Inde, musulmans, pogroms, violence, nationalisme
Abstract
FR
Depuis le printemps 2014, l’Inde, mosaïque de groupes religieux et troisième pays musulman du monde – soit environ 170 millions de personnes pour un total d’un peu plus de 1,2 milliard d’habitants juste après l’Indonésie et le Pakistan – est dirigée par Narendra Modi, nationaliste hindou « dur », ayant fait ses classes au sein du RSS, groupe nationaliste hindou de droite et paramilitaire. Cet homme politique était auparavant connu comme le ministre en chef à la tête du Gujarat. Cet état du nord-ouest du pays, où vivent environ 60 millions d’habitants, a été relativement épargné par les émeutes intercommunautaires au cours de la Partition (1947). Mais en 2002, le Gujarat connaît de sanglants pogroms anti-musulmans, c’est-à-dire des attaques dont les victimes ont été, à quelques exceptions près, exclusivement musulmanes.
BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT